SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

Billet d’actualité - Restrictions : toujours envers les personnels !



Billet d’actualité - Restrictions : toujours envers les personnels !
Billet d’actualité du 21 octobre 2016
Restrictions : toujours envers les personnels !

Le pouvoir d’achat des fonctionnaires ne cesse de baisser, on le sait et on le dénonce.

Certaines et certains sont dans une situation de surendettement très inquiétante, le gouvernement le sait mais refuse toujours de valoriser nos salaires, de reconnaitre finalement aussi l’utilité sociale des services publics.

C’est ainsi que pour faire toujours et encore des économies sur le dos des personnels, la fonction publique de l’État n’utilise pas la totalité des crédits de l’action sociale interministérielle …

Alors même que les besoins des personnels sont de plus en plus importants en matière de logements, de places de crèches, d’aide aux frais de garde d’enfants, l’administration refuse de faire des propositions concrètes pour que ces crédits soient utilisés en totalité en faveur des agents.

C’est simplement intolérable !

Une large intersyndicale dont la CGT a évidemment protesté contre cette aberration et a refusé, de ce fait, de siéger au comité interministériel d’action sociale le 20 octobre.

Un minimum de 2 millions d’euros reste encore à répartir pour l’action sociale, nous exigeons que cette somme soit, au plus vite, utilisée au bénéfice des agents, déjà bien pressurés au nom d’une prétendue « austérité » !
Restrictions : toujours envers les personnels !

Le pouvoir d’achat des fonctionnaires ne cesse de baisser, on le sait et on le dénonce.

Certaines et certains sont dans une situation de surendettement très inquiétante, le gouvernement le sait mais refuse toujours de valoriser nos salaires, de reconnaitre finalement aussi l’utilité sociale des services publics.

C’est ainsi que pour faire toujours et encore des économies sur le dos des personnels, la fonction publique de l’État n’utilise pas la totalité des crédits de l’action sociale interministérielle …

Alors même que les besoins des personnels sont de plus en plus importants en matière de logements, de places de crèches, d’aide aux frais de garde d’enfants, l’administration refuse de faire des propositions concrètes pour que ces crédits soient utilisés en totalité en faveur des agents.

C’est simplement intolérable !

Une large intersyndicale dont la CGT a évidemment protesté contre cette aberration et a refusé, de ce fait, de siéger au comité interministériel d’action sociale le 20 octobre.

Un minimum de 2 millions d’euros reste encore à répartir pour l’action sociale, nous exigeons que cette somme soit, au plus vite, utilisée au bénéfice des agents, déjà bien pressurés au nom d’une prétendue « austérité » !

Jeudi 27 Octobre 2016
Patrick CORRE
Lu 898 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0692.07.80.94

Newsletter


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien