SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

Communique sur point presse du nouveau recteur



Communique sur point  presse du nouveau recteur
Communique sur point presse du nouveau recteur

Pas de « refondation » sans l’adhésion des personnels et de la communauté éducative


la CGTR EDUC ‘ACTION a pris connaissance ( point presse du recteur) des axes prioritaires qu’entend défendre le nouveau recteur , tel la scolarisation des enfants de moins de 3 ans, la place du numérique, l’éducation prioritaire et la lutte contre le décrochage scolaire…et la question des rythmes scolaires

« La refondation est en marche » a précisé le recteur. Mais celle-ci ne peut se faire sans l’adhésion des personnels et force est de constater qu’entre les déclarations d’intention du Ministre et ses actes, il y a plus qu’un parfum de passage en force

Ainsi, malgré le vote négatif du Conseil supérieur de l’éducation nationale, le 8 janvier, et celui du Comité technique ministériel du 11 janvier 2013, Vincent Peillon s’obstine à vouloir imposer son projet de réforme des rythmes scolaires et du temps de service des enseignants des écoles.

Contrairement aux objectifs mensongèrement affichés, cette reforme va à l’encontre des intérêts des élèves avec une semaine scolaire plus lourde, sans coupure le mercredi, avec des journées de présence à l’école aussi longues, des programmes aussi inadaptés, des activités péri-scolaires aussi insuffisantes mais sur des temps plus longs… .Elle ne vise en aucun cas à une amélioration.
Elle allonge le temps et détériore les conditions de travail des enfants comme des enseignants.
C’est un instrument de division des personnels !
Elle désengage l’Etat à la charge des communes, ce qui aggrave les inégalités.
Elle a pour but de nous obliger à appliquer sans discuter la logique du socle commun.
Enfin, elle s’attaque au statut de la fonction publique. Nous refusons de travailler plus pour gagner moins, nous voulons lutter plus pour gagner plus.
Ce projet découle du projet de loi d’orientation et de programmation de l’Ecole, récemment annoncé par le ministre, Il confirme et renforce l’école du socle et multiplie les mesures visant à territorialiser l’école, à briser le cadre national.
Souhaitons que le nouveau recteur tienne le plus grand compte des avis qui seront émis par les instances de concertation sur cette question si importante et qu’il s’attelle à organiser une conférence régionale sur les problématiques éducatives locales
Le recteur souhaite une politique éducative ambitieuse mais celle-ci, rappelons le , ne peut se faire contre les personnels , elle nécessite un large consensus , ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui puisque les personnels ont été jusqu'à présent snobés
Concernant la question des moyens , la CGTR EDUC’ACTION se félicite de la création de 7 358 emplois à le rentrée 2013. Bien qu’insuffisants, il s’agit toutefois d’un mieux au regard des 80 000 emplois supprimés sur les 5 années précédentes.

Ainsi pour la REUNION, nous notons une inflexion budgétaire véritable avec la création de 261 emplois pour notre académie (149 postes d’enseignants dans le premier degré, 98 dans le second degré, +3 CPE, + 6 emplois assistantes sociales + 5 postes d’administratifs

Au-delà des ambitions affichées qui nécessiteront davantage de moyens , une véritable consultation et adhésion de la communauté éducative formulons le souhait qu’une nouvelle page s’ouvre localement dans le domaine de la gouvernance locale

Le nouveau recteur affirme vouloir un dialogue social ouvert et respectueux des partenaires sociaux, nous en prenons acte et « jugeront » sur pièces.Celui-ci a tellement été bafoué et foulé au pied par l’ex recteur FOURAR qu’il ne sera pas difficile de faire mieux dans la qualité des échanges avec les organisations syndicales et les personnels

Mais celui-ci ne pourra être pleinement effectif qu’après le départ du directeur de cabinet actuel qui s’est tant distingué aux cotes de Mostafa FOURAR dans le rejet du dialogue social et le mépris permanent des organisations syndicales et des personnels .Les vacataires de l’éducation nationale, notamment, n’oublieront jamais le traitement odieux qui leur a été réservé par ce dircab et en garderont un souvenir cuisant

Inévitablement, le renouveau et un climat attendu de confiance passent par le départ sans délais du directeur de cabinet qui devrait avoir au moins la décence de démissionner de ses fonctions tant il s’est disqualifié.

L’ancienne équipe de direction a fait tant de mal à notre académie que le maintien en poste de son dernier représentant est insupportable

Au-delà de la communication rectorale d’usage en cette rentrée, Il reste que « tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes », loin s’en faut !

Aussi, La CGTR EDUC’ACTION entend mobiliser les personnels

• Contre le projet de loi Peillon de « refondation de l’école »
• Contre le projet de décret sur les rythmes scolaires
• Contre la précarité qui grandit dans l’Éducation nationale
• Pour exiger un véritable plan de rattrapage en emplois pour notre académie

A St Denis, le lundi 20 janvier 2013

Lundi 21 Janvier 2013
Patrick CORRE
Lu 196 fois


1.Posté par FD le 23/01/2013 17:07
Merci d'avoir pensé au directeur de cabinet. Il aurait dû avoir la décence de démissionner lui-même. Mais la décence est sans doute un concept qu'il ne maîtrise pas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0692.07.80.94

Newsletter


L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien