SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

Heures de cours perdues : Le rectorat incapable d'assurer une véritable politique de remplacements



Faute d'assurer les remplacements des enseignants , ce sont plus de 6 000 jours de classes qui ont été manqués depuis la rentrée scolaire, de l'école maternelle jusqu'au lycée selon des relevés statistiques produits par la FCPE sur la base de 57 départements

Combien d'heures de cours ont ils été perdus dans notre académie ? Nous attendons toujours la réponse de l'autorité académique malgré nos multiples sollicitations

Ce qui est certain , c'est que notre académie est aussi pleinement concernée par cette problématique du non remplacement et ce au plus grand détriment de la scolarité des élèves

Les absences des enseignants ( congés de maladie , congés de maternité ou paternité, les jours de formations, ) ne sont au pire pas remplacées , au mieux mal remplacées alors même que la prise en compte de ce type de congés à l'exclusion des congés de maladie peut être facilement anticipé

Cerise sur la gâteau , le rectorat lui même dit ne pas connaître les taux d'absentéisme et ce malgré les outils de gestion et de contrôle à sa disposition - Quid dès lors de la mise en place d'une politique adaptée des besoins en remplacement ?

L'éducation nationale à pourtant l'obligation d'assurer la continuité du service public d'enseignement

En n'accordant pas les moyens de remplacements nécessaires , l'autorité éducation nationale prive les élèves de nombreuses heures de cours , ce qui est inacceptable !

Et pour les éternels et obscurantistes pourfendeurs des enseignants, rappelons qu'une étude du CSA pour Alma consulting datée de septembre 2013 avait fait état d'une moyenne de 16,6 jours d'absence par salarié, alors que pour la même période le bilan du ministère de l'Education nationale faisait état d'un absentéisme de 18,6 jours en moyenne pour les enseignants du premier degré (qui – faut-il le rappeler ?- sont à plus de 80% des femmes, dont la moitié à moins de 40 ans) et sans compter sur le burn out qui se développe dans cette profession particulièrement exposée

La Cgtr educ'Action exige une véritable politique de remplacement afin de permettre une continuité de l'action éducative . Chaque élève doit pouvoir bénéficier d'un enseignement de qualité

Cela passe inévitablement par le remplacement des enseignants absents qui doit être assuré sans délais et par un recensement sérieux des absences

Lundi 22 Février 2016
Patrick CORRE
Lu 156 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0692.07.80.94

Newsletter


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien