SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

La CGTR éduc’action s’oppose au démantèlement du collège unique !



La CGTR éduc’action s’oppose au démantèlement du collège unique !
Le Conseil Supérieur de l’Éducation a adopté le 10 avril 2015 le projet de réforme du collège malgré l’opposition des syndicats représentant 80% des enseignants. L’application est prévue pour tous les niveaux du collège à la rentée 2016. Cette réforme ne donne pas au collège les moyens de la démocratisation des savoirs et met en péril le collège unique en accroissant l’autonomie des chefs d’établissement.

Pas de remise en cause des effectifs par classe

Alors que les enseignantEs s’accordent touTEs pour faire de la réduction des effectifs une condition nécessaire à la réussite des élèves, cette réforme ne remet à aucun moment en question le nombre d’élèves par classe.

Les effectifs ne cessent d’augmenter : la moyenne nationale est de 28 élèves par classe. Cet état de fait est encore plus dramatique pour les élèves en difficultés ou ceux relevant d’un enseignement adapté. Malgré les annonces et les éléments de
langage de la ministre la seule réponse donnée à ces élèves est l’Accompagnement Personnalisé en classe entière qui soulève plus de problèmes qu’il n’en règle :

- des contenus vagues que les établissements adaptent sans cadre national bénéficiant à peu d’élèves.
- une mise en œuvre difficile compte tenu de l’absence de formation
spécifique pour les enseignants.
- une accentuation des inégalités entre les différents établissements.

L’autonomie au service de la concurrence


Les horaires hebdomadaires du cycle 4 (de la 5e à la 3e) sont indicatifs.

Le Conseil d’Administration pourra moduler les horaires des disciplines, sans dépasser l’enveloppe globale ni l’horaire hebdomadaire maximum pour les élèves. Par exemple, il sera possible de faire 5,5 heures de français en 4e au lieu des 4,5 heures indiquées au détriment d’une autre discipline, et de ne faire que 3,5 heures en 4e au lieu de 4,5.

15 heures hebdomadaires consacrées aux enseignements complémentaires (Accompagnement Personnalisé AP + Enseignements Pratiques Interdisciplinaires EPI) seront prélevées sur les horaires disciplinaires. Ce choix sera fait par le chef d’établissement.
Les programmes sont basés sur les compétences et le socle. Ils sont construits en cycle et plus par niveaux.

Il faudra construire les progressions sur 3 ans sans moyen donné pour la concertation.

Moins d’heure pour les élèves

Les enseignements complémentaires

La réforme introduit les enseignements complémentaires :

3 heures d’AP en 6e, 4 heures pour l’AP et les EPI pour les autres niveaux. Les choix des disciplines concernées , des contenus et des modalités seront laissés aux établissements.

Les EPI seront inscrits dans les nouveaux programmes avec 8 thèmes possibles : « « développement durable », « sciences et société », « corps, santé et sécurité », « information, communication et citoyenneté », « culture et créations artistiques », « monde économique et professionnel », « langues et cultures de l’Antiquité »,

« langues et cultures régionales et étrangères ».
Les élèves suivront au moins 2 thèmes par an, et au moins 6 sur les 3 années du cycle 4. Aucun moyen n’est prévu pour la concertation, la co-intervention ou le travail à effectif réduit.

La CGT éduc’action est favorable au travail interdisciplinaire mais les EPI ainsi imposés, faute de moyens et de formation, ne le permettront en aucun cas. Ils risquent de dégrader les conditions de travail des collègues et d’opposer le travail interdisciplinaire aux disciplines. Dans ces conditions on peut craindre que l’AP soit réservé aux élèves en difficultés alors que les autres suivront des projets interdisciplinaires en plus grand nombre. Le caractère national des programmes est remis en cause. La CGT éduc’action est attachée au collège unique et exige les moyens nécessaires à la démocratisation des savoirs.

Les heures de marges professeurs

Ce sont les seuls moyens supplémentaires consacrés à cette réforme. Il s’agit de 2,75 heures par classe censées permettre l’enseignement en demi-groupe, AP et EPI inclus, l’ enseignement du latin et du grec, ainsi que des langues régionales. Elles ne suffiront pas au travail à effectif réduit.

Pire encore, les personnels devront faire des choix impossibles pour gérer cette pénurie. Par exemple, si l’établissement fait le choix de poursuivre l’enseignement du latin, cela se fera au détriment de tout autre choix, dont le travail en groupes réduits.
La CGT éduc’action s’oppose à cette mise en concurrence des collègues et des enseignements.

Cette réforme inacceptable contraint les collègues à être acteur de la dégradation de leurs conditions de travail et des conditions d’apprentissage des élèves.

Arts et Sciences : annualisation et fusion des horaires


La grille horaire des enseignements artistiques permet la semestrialisation. Le chef d’établissement va pouvoir l’imposer sans l’accord des collègues. Cette autonomie des chefs d’établissement accroîtra encore plus les disparités entre les collèges.
Les horaires de SVT, Sciences Physiques et de Technologie seront fusionnés en 6e. Une fois de plus, le besoin d’économie entraînera une mise en concurrence des disciplines. Les collègues subiront une forte pression pour enseigner au moins une autre discipline que la leur, ce que rejette la CGT éduc’action.

Non seulement cette réforme est faite sans les moyens nécessaires, sans prendre en compte la question des effectifs mais elle déstructure les collèges en introduisant une flexibilité des enseignantEs et des enseignements. Les enseignements complémentaires et les heures marges professeur représenteront 20% des futures Dotations Horaires Globales des collèges qui seront réparties par les chefs d’établissement sans cadre national. Cette réforme constitue une remise en
cause du collège unique

Mercredi 20 Mai 2015
Patrick CORRE
Lu 185 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0692.07.80.94

Newsletter


L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien