SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Les derniers éditos

Pour que l’académie de la Réunion avance, plaçons le mois de septembre sous le signe du développement des luttes



Le SGPEN-CGTR a décidé de développer des mobilisations tous azimuts à l’occasion du balai ministériel ( visite de plusieurs ministres ) qui va ponctuer le mois de septembre . Ainsi, notre syndicat va prochainement déposer un préavis de grève afin de couvrir les actions de mobilisation qui pourraient être engagées par les personnels sur leurs revendications. Le SGPEN-CGTR ne souhaite pas en effet priver ceux qui désirent exprimer leur colère et rappeler leurs légitimes revendications de la possibilité de le faire.

Le SGPEN-CGTR se réserve bien sur le droit avec le concours de tous ceux qui le souhaitent d’organiser des actions fortes et inattendues à l’image des mobilisations que nous avons conduite avec nos camarades de l’Unatos-Fsu lors de la lutte des tos précaires.

En effet, le contentieux revendicatif est toujours aussi dense et les raisons d’être mécontent sont non seulement toujours aussi présentes mais sont de plus en plus fortes.

Ainsi, peut on accepter que le gouvernement supprime à la Réunion 17 emplois de contractuels administratifs alors que ces postes sont indispensables au fonctionnement de nos services ?

Peut on accepter que le Ministère de l’outre-mer, malgré ses engagements, réduise à peau de chagrin l’enveloppe budgétaire nécessaire au réemploi des personnels sous contrats aidés et que les récents renouvellement de contrat n’ont été conclus que pour une période de six mois ?

Peut on accepter que les crédits de suppléance alloués aux collectivités par les ministères soient à ce point insuffisants que le fonctionnement des collèges et des lycées va s’en trouver asphyxié avec pour conséquence un environnement dégradé pour nos élevés et des dizaines de contractuels au chômage ?

Peut on accepter la précarité pour seul horizon possible et l’absence de concours réservés en direction des précaires , des contractuels ainsi que la quasi inexistence d’examens, de promotions, de concours pour les collègues titulaires ?

Peut on accepter que la Réunion demeure toujours en cette rentrée 2006-2007 la lanterne rouge des académies de France et de Navarre sur le plan de la dotation en personnels TOS (1 tos pour 50 élèves en moyenne dans la France métropolitaine contre 1 tos pour 75 élèves dans notre Ile) ?

Peut on accepter que le gouvernement après avoir fait la promesse d’exclure notre département du champ des transferts « couillonne » les tos de la Réunion en nous faisant tomber dans le droit commun malgré nos spécificités fortes pourtant reconnues par le conseil constitutionnel et l’inadaptation locale des transferts ?

Bien sur que NON !!!

Alors Baroin , celui qui ouvre le bal des visites ministérielles doit s’expliquer. La communauté éducative attend des réponses.. et non des effets d’annonce

A ST denis, le samedi 02 septembre 2006

Vendredi 1 Septembre 2006
Patrick CORRE
Lu 426 fois

Les derniers éditos


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0692.07.80.94

Newsletter


L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          



Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien