SGPEN CGTR : Le Blog des contractuel(le)s de l'Académie de LA REUNION

COURT-MÉTRAGE SUR LE RASSEMBLEMENT DE JEUDI 9 DÉCEMBRE AU TROCADÉRO,
RÉALISÉ PAR LES COPAINS DE LA VILLE DE BOBIGNY.


Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 14 Décembre 2010 à 23:24 | Commentaires (0)

VOIR LES PHOTOS DE CETTE JOURNEE EN CLIQUANT SUR LE LIEN SUIVANT : http://www.sgpen-cgtr.com/photos/Mobilisation-des-ANT-du-9-decembre-2010_ga58433.html


Les contractuels de l'Académie n'acceptent plus leur précarité
Article paru sur site Zinfos974.com du 09 décembre 2010

Sur un appel national à manifester dans la fonction publique, le SGPEN CGTR a réussi à mobiliser plusieurs dizaines de personnels contractuels devant les grilles du Rectorat, ce matin. D'autres n'ont pu se déplacer mais étaient en grève toute cette journée.

Personnels administratifs, techniciens, documentalistes… Les contractuels du Rectorat et de l'Université, soit 168 personnes à la Réunion, exigent moins de précarité et même, un plan de titularisation pour l'ensemble du personnel.

Normalement embauchés pour répondre à un besoin ponctuel, ils occupent en fait souvent des postes permanents car ils coûtent moins cher. Après 10 ans aux espaces verts à l'Université de la Réunion, Jean-Paul Nativel a appris la semaine dernière qu'il perdra son poste au mois de février 2011. "Un courrier du président de l'Université nous avait assuré qu'aucune suppression de postes n'était à craindre, finalement lors d'une réunion la semaine dernière, on nous convoque tous et on cite les noms de ceux qui sont remerciés… Et comme si de rien n'était, nous sommes conviés mardi à un pot de fin d'année avec le président ! On nous donne à manger avant de nous jeter à coup de pied dans le derrière".

Colère et détermination ce matin. Dans le calme, une délégation a fait part de ses requêtes auprès d'un représentant du Rectorat, puis auprès du président de l'Université de la Réunion. "Le président nous a expliqué ne pas vouloir s'engager à demander une extension de budget pour sauver les 16 contractuels qui perdent leur poste en février, puis les 40 les semaines suivantes", a informé en fin de matinée Marie-Claire Françoise, la responsable des non-titulaires à l'Académie de la Réunion. Ce début d'après-midi, c'est à la Région que les non-titulaires allaient chercher un soutien.

"Une disposition législative dérogatoire pour un plan local de résorption de la précarité et de transformation des emplois précaires en emplois statutaires doit être prise sans tarder", a affirmé ce matin le représentant syndical du SGPEN-CGTR, Patrick Corré.

Majoritairement en CDD, les contractuels peuvent depuis 2005 passer en CDI de droit public après six ans de CDD sans interruption. Mais la règle est "trop souvent détournée, notamment par les collectivités locales", selon le ministère qui a affirmé vouloir remettre de l'ordre.

ZINFOS974.COM
Jeudi 9 Décembre 2010 - 17:52
Melanie Roddier

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 9 Décembre 2010 à 23:48 | Commentaires (0)

Article imaz press du 09 décembre 2010

Plus de 80 personnes, contractuels et vacataires administratifs de l’éducation nationale, manifestent devant le rectorat depuis 9 heures ce jeudi 9 décembre 2010. Le mouvement local relayé par le SGPEN CGTR et la FSU, fait écho à un appel national pour demander la titularisation des «contractuels de longue date». «Nicolas Sarkozy s’était prononcé en faveur de la titularisation des contractuels il y a quelques mois. Aujourd’hui, nous disons chiche», lance Patrick Corré, secrétaire général à le SGPEN CGTR.


PERSONNEL ADMINISTRATIF DE L’ÉDUCATION NATIONALE : Contractuels et vacataires manifestent devant le rectorat
L’académie de La Réunion compte 168 contractuels et 21 vacataires dans le domaine de l’administration à La Réunion. Parmi eux, certains voient leur contrat renouvelé chaque année depuis 10 ans. «Ces personnes occupent un poste de façon permanente et on leur refuse la titularisation», fustige Patrick Corré. Le syndicat demande donc la titularisation des «contractuels de longue date», c’est à dire «ceux qui ont plus de 6 ans d’ancienneté. «Cela permettra de sécuriser leur parcours et de voir leur salaire évoluer», explique le responsable syndical.

Des discussions sont en cours à ce sujet au niveau national. «Mais les réponses du ministre restent floues», note le syndicaliste. «Il s'est juste prononcé en faveur de la fin du système des vacataires», ajoute t-il.

Les contractuels de l’académie sont soutenus par ceux de l’université de La Réunion. Près de 50 d’entre eux avaient fait le déplacement devant le rectorat pour dénoncer les suppressions de postes pour 2011. «56 postes seront supprimés en 2011», signale Patrcik Corré, alors que le nombre total de contractuels de l’université est de 170. «C’est une catastrophe», s’insurge le secrétaire général au SGPEN CGTR. Cause de cette suppression, selon le représentant syndical, «l'Etat ne va plus cofinancer ces contrats conformément à la loi sur l'autonomie des universités», précise Patrick Corré.

Les syndicalistes de la FSU et du SGPEN CGTR devraient rencontrer des représentants du rectorat et de l’université de La Réunion durant la journée.

Mounice Najafaly pour www.ipreunion.com


Voir photo de la manif sur ipreunion.com

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 9 Décembre 2010 à 18:09 | Commentaires (0)

TELECHARGER EN BAS DE PAGES LE SPECIAL OXYGENE - Personnel non-titulaire (Possibilté entre la version compressée ou optimisée)


Le SGPEN CGTR a été reçu le mardi 30 novembre 2010 par le chef de cabinet de la ministre de l’outre mer.

Une occasion de plus pour notre organisation d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur la situation précaire des personnels non-titulaires (absence de plan de titularisation, de grilles salariales, d’indemnités etc…).

Le ministère de l’outre mer s’est engagé à faire remonter nos doléances auprès du ministre de l’éducation.

Mais nous sommes sans illusion, sans un rapport de force qui accompagne nos démarches, il sera difficile d’obtenir des avancées positives.

C’est la raison pour laquelle la CGT a décidé d’appeler l’ensemble des non-titulaires à l’action le jeudi 9 décembre 2010 et ce, afin de peser au maximum sur le cycle de négociations en cours sur l’avenir des contractuels et vacataires.

Dans notre académie, ici plus qu’ailleurs, il y a urgence sociale à trouver des solutions pérennes quant à la sécurisation des parcours professionnels tant la précarité gagne du terrain.

Outre la nécessité pour les non-titulaires d’avoir accès à un emploi statutaire se pose la question salariale et indemnitaire.

QUID de l’IAT verse aux non-titulaires ? Quid de la mise en œuvre d’une grille salariale ?
Est-il acceptable qu’un non titulaire ne voit pas son traitement augmenté alors qu’il cumule de nombreuses années d’ancienneté. Bien sur que non ! Est-il concevable qu’on jette des non-titulaires après de longues années de bons et loyaux services ? Bien sur que non !

Ces dernières revendications peuvent être réglées localement.

Alors le jeudi 9 décembre, montrons à l’administration que les « sans grades » existent, que nous avons le droit à la considération, affichons notre détermination à faire aboutir nos revendications.

GREVE ET RASSEMBLEMENT DES NON-TITULAIRES, LE JEUDI 9 DECEMBRE 2010 A 9H30 DEVANT LES GRILLES DU RECTORAT, UNE DELEGATION SERA RECUE PAR L’AUTORITE ACADEMIQUE

special_oxygene_contratuel_version_compressee.pdf SPECIAL OXYGENE CONTRATUEL version compressée.pdf  (1.01 Mo)
special_oxygene_contratuel_version_optimisee.pdf SPECIAL OXYGENE CONTRATUEL version optimisée.pdf  (3.82 Mo)

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 5 Décembre 2010 à 22:32 | Commentaires (0)

SPECIAL OXYGENE
Personnel non-titulaire
(Contractuel et vacataire)
Décembre 2010
Télécharger la brochure d'info,
en cliquant sur l'image ci-dessous


!!! TELECHARGER !!!
Les cahiers des contractuels

Recherche

Les articles




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile