SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Mobilisation

APPEL A LA MOBILISATION LE 10 JUIN 2008

Intersyndicale CGT, FSU, Solidaires ..

Le mouvement massif de grève et de manifestations du15 mai n'a reçu aucune réponse si ce n'est l'annonce d'une inacceptable remise en cause du droit de grève dans l'éducation et dans la Fonction publique.

Le projet de loi « relatif à la mobilité et aux parcours professionnels » est en cours d’examen et doit passer à l'Assemblée Nationale à partir du 11 juin. S’y retrouvent toutes les mesures dont les organisations syndicales ont unanimement demandé le retrait, dispositions lourdes de conséquences pour les personnels, leur statut et le service public. Il en est ainsi notamment de l’extension du recours aux non titulaires, de leur gestion par les agences d’intérim, de la création de la position dite « de réorientation professionnelle » véritable antichambre pour de nombreux licenciements, du temps incomplet avec multi-employeurs….. (lire la suite en téléchargeant le fichier ci dessous en bas de page))



Depeche A.F.P du 02 juin 2008

Bernard Thibault: il faut un million de manifestants le 17 juin (Presse)
02.06.08 | 04h59

Le secrétaire général de la CGT Bernard Thibault a souhaité un million de manifestants le 17 juin pour faire échec aux tentatives de passage en force du gouvernement sur les réformes sociales en cours, dans entretien publié lundi par Aujourd'hui en France/Le Parisien.

Si le gouvernement persiste dans cette voie, Bernard Thibault menace "de redevenir un syndicat d'opposition", écrit le quotidien populaire.


Dénonçant le détricotage des 35 heures, l'allongement de la durée des cotisations retraites, Bernard Thibault regrette qu'"en passant en force", le gouvernement "affirme que nous ne servons à rien".

Pour lui, désormais, "tout dépend de la mobilisation des salariés. Nous devons être plus nombreux dans la rue le 17 juin que nous l'avons été le 22 mai". "Il y avait 700.000 manifestants, il en faudrait un million", dit-il.

"Si le gouvernement s'enferre dans cette attitude (...) j'y verrai la preuve que le dialogue social n'est pas possible dans ce pays".

Le secrétaire général de la CGT prévient: son syndicat pourrait se radicaliser face à cette attitude gouvernementale. "S'il ne fait pas machine arrière, la CGT devra en tenir compte" et "revoir sa position" sur le dialogue social, assure-t-il.

"On ne peut pas admettre d'être reçu uniquement pour la photo et appeler cela le dialogue social", s'insurge-t-il en dénonçant le fait que le gouvernement dise "la négociation sociale je n'en ai rien à faire, c'est moi qui décide".


Dimanche 1 Juin 2008
Patrick CORRE
Lu 720 fois

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien