SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

C.T.M ( comité technique ministériel du 16 avril 2012): LA HAUTE HIERARCHIE SE GAVE FINANCIEREMENT SUR LES SUPPRESSIONS DE POSTES




En mai dernier, dans le cadre de la politique de non remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, le ministère avait diffusé aux recteurs une douzaine de pistes pour supprimer des postes de 2011 à 2013 notamment en augmentant les effectifs des élèves par classe avec à la clef une bien belle carotte indemnitaire

Cette politique comptable avait provoquée l’appel des 47 qui avait rendu leur palme académique « ras les palmes » en précisant « Nous constatons aujourd’hui avec une infinie tristesse, que l’Éducation nationale souffre de plus en plus d’une politique où la logique comptable et la notion de rendement ont pris le pas sur toute réflexion pédagogique et sociale : depuis quelques années, l’école que nous avons aimée et construite est progressivement désorganisée, dégradée, et disparaît. Nous n’y retrouvons plus les idéaux et les valeurs que nous y avons portés »

Toujours tournée vers la réduction des moyens, coute que coute, le ministre de l’éducation vient d’en remettre une louche

Ainsi, un projet du gouvernement qui permet, cette fois ci, une augmentation conséquente de la rémunération des Directeurs académiques des services de l’Education Nationale (DASEN, ex Inspecteurs d’Académie) et de leurs adjoint-e-s ainsi que des secrétaires généraux d’académie, a été présenté par l’administration lors du dernier Comite technique Ministériel du lundi 16 avril 2012.

Ce projet a été repoussé par une grande majorité d’organisations syndicales, à l’exception notable toutefois de l’UNSA et de la CFDT qui ont préféré s’abstenir. Nous le regrettons car cela aurait permis de faire barrage à cette mesure inique notamment en raison des règles inhérentes au « comite technique revisité » qui institue un premier blocage en cas d’unanimité syndicale de refus d’un texte

Le nouveau projet prévoit la disparition de l’indemnité de charges administratives au profit de l’extension de la prime de fonction et de résultats (PFR) interministérielle

Conséquence attendue : une augmentation des rémunérations indemnitaires de ces hauts cadres de 40% en moyenne à compter de juin 2012 .
Il faut savoir que cette augmentation sensible de ces hauts fonctionnaires sera financée proportionnellement aux économies d’emploi réalisées !
Comme quoi les suppressions de postes, c’est que du bonheur pour certains car ca leur permet de se gaver financièrement à l’heure ou c’est vache maigre et cure d’austérité pour les personnels . En contrepartie ils devront aller au charbon et explorer toutes les pistes locales possibles pour « sucrer » des emplois, encore et encore

La CGTR EDUC’ACTION exprime sa totale réprobation face à cette nouvelle mesure. La CGTR EDUC’ACTION continue toujours d’exiger l’annulation des suppressions de postes et un plan de rattrapage pour l’académie de la Réunion comprenant la mise en place d’un collectif budgétaire

A ST DENIS, le jeudi 19 avril 2012

Jeudi 19 Avril 2012
Patrick CORRE
Lu 781 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien