SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

CONTRE LA JOURNEE DE TRAVAIL DU LUNDI DE PENTECOTE: UN APPEL A l'ACTION LE 28 MAI 2007

Préavis de grève pour le lundi de Pentecôte

Monsieur le Ministre,

Le 28 mai 2007, malgré le large rejet par les salariés de l’obligation d’une journée dite de solidarité depuis 2005, le gouvernement maintient la suppression du lundi de Pentecôte comme jour férié pour les salariés du public comme du privé.
Cette décision, applaudie par le MEDEF, constitue une remise en cause de la réduction du temps de travail et des accords sur les jours fériés.
En réalité, la suppression d’un jour férié est un leurre et ne répond en rien à la prise en charge des personnes âgées.
Bien au contraire, elle cède aux exigences du patronat de se désengager du financement solidaire de la protection sociale.

Pour dégager de nouvelles ressources afin de financer la protection sociale, il faut , au contraire :
mettre un terme aux exonérations de cotisations patronales et favoriser l’emploi et les salaires, conditions d’une amélioration durable des comptes sociaux !
améliorer le pouvoir d’achat des salaires, pensions et retraites, moteur de la croissance, et plus généralement l’ensemble des prestations sociales, notamment l’Allocation Personnalisée Autonomie.
en finir avec la logique comptable des dépenses de santé qui considère le droit de se soigner comme un coût à réduire à tout prix.
En conséquence, la FERC CGT réaffirme son opposition à toute forme de travail gratuit ainsi qu’à tout allongement de la durée du travail et appelle les salariés à cesser le travail le lundi 28 mai 2007.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, mes respectueuses salutations.

Richard BERAUD
Secrétaire Général



QUELQUES REALITES DE LA JOURNEE DITE « DE SOLIDARITE »

Les quelques données qui suivent éclairent davantage encore le véritable scandale que constitue la journée dite « de solidarité » prônée par le gouvernement RAFFARIN.

Par exemple, le plan gouvernemental prévoit, d’ici 2007, 10 000 places supplémentaires et 15 000 emplois de personnels soignants dans les établissements d’hébergement des personnes âgées. Selon les gestionnaires de maison de retraite, pour simplement se hisser au niveau de l’Allemagne, il faudrait ouvrir 40 000 places d’hébergement supplémentaires et créer 250 000 emplois. On est donc très loin du compte !

Pour l’employeur, cette journée « coûte » une contribution de 0,3 % sur les rémunérations versées à compter du 01/07/2004, mais comme il ne verse pas de salaire supplémentaire pour le travail effectué ce jour-là ni de cotisations, il est largement gagnant.

Par ailleurs, sur les deux milliards d’euros attendus par cette mesure, les revenus du patrimoine ne contribuent qu’à hauteur de 300 millions et les revenus financiers des entreprises, pas du tout !
____________________________________________________________________________

Declaration de la CGT


Le gouvernement vient de réaffirmer le maintien du principe de la journée de solidarité instauré en 2004 par le gouvernement Raffarin.

Comment ne pas voir dans cette décision une double imposture de la part du nouveau gouvernement ?

Alors que ce gouvernement n’a plus qu’un slogan à la bouche « travailler plus pour gagner plus » il n’hésite pas à reprendre à son compte un dispositif qui revient, pour tous les salariés, à « travailler plus pour ne rien gagner ».

Le gouvernement voudrait également nous faire croire que face aux problèmes du handicap, de la dépendance, des personnes âgées, ce dispositif, qui repose essentiellement sur la contribution des salariés qui y perdent une journée de travail, serait suffisant.

Pour la CGT, une réponse solidaire et collective passe par la réforme d’ensemble du financement de l’assurance et de la protection sociale.
Pour ces raisons, la CGT demande l’abandon pur et simple d’un tel dispositif injuste et inefficace.

Montreuil le 22 mai 2007
_________________________________________________________________________

AU CLUB ATOSS
Chers Camarades,
Beaucoup d’interrogations et de questions au sujet du lundi de Pentecôte travaillé et non férié et son incidence sur les emplois du temps.

Certains camarades nous ont fait part d’emplois du temps annuels : 1 607 heures et pour d’autres 1 614 heures. Vous trouverez, ci-joint, la réponse à cette question qui a été envoyée à tous les chefs d’établissements et gestionnaires des EPLE de l’académie de Nancy-Metz, qui concerne donc toute la France.

«Le lundi de Pentecôte qui était initialement comptabilisé dans le volume annuel est à présent un jour effectivement travaillé. Il n’y a pas lieu de modifier en conséquence, l’emploi du temps».

Pour nous, aucune modification ne doit être apportée sur nos emplois du temps et notre volume
d’horaire annuel.

Fraternellement.

Michel CAUSSEMILLE,Secrétaire National.

Sujet : journée de solidarité

A l’attention de Mmes et MM. Les chefs d’EPLE
Mmes et MM. Les gestionnaires d’EPLE

Précision sur la journée de solidarité

Le directeur adjoint de cabinet du ministre, interrogé lors de la réunion du CTPM du 9 février 2005,a indiqué que l’instauration de la journée de solidarité ne saurait se traduire pour les personnels par une augmentation de leur temps de service de plus d’une journée.

Ainsi, le lundi de Pentecôte qui était virtuellement comptabilisé dans le volume annuel est à
présent un jour effectivement travaillé.

Il n’y a donc pas lieu de modifier en conséquence les emplois du temps.
Nancy, le 18 avril 2005.
Le secrétaire général d’académie
Jean PIERRE.
______________________________________________________________________

Lire documents en cliquant sur liens ci dessous

Jeudi 24 Mai 2007
Patrick CORRE
Lu 736 fois

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien