SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

Communiqué de la CGTR Educ’Action suite au discours de François Hollande sur la refondation de l'ecole




Les débats de la Refondation sont clos et le rapport de la concertation remis au Président de la République.

S’engage maintenant la période des concertations avant la présentation de la loi d’Orientation et de programmation au Parlement à la fin de l’année.

Les deux grandes orientations n’appellent qu’à un large consensus : en effet, qui s’élèverait contre « l’école de la réussite, de la justice sociale, » qui s’affirmerait contre « l’école du bien-être et de la confiance » ?

Au-delà de ces fondements, reste des oppositions dans le cadre de la réflexion. La CGTR Educ’Action affirme la nécessaire sortie de l’Ecole du socle. Il n’en est rien ici. Rappelons que l'Ecole du socle se fixe comme principal horizon, l'adaptation à l'emploi. L'Ecole ne forme plus alors des citoyens, mais prépare des travailleurs en atomisant et en cloisonnant les savoirs. Interviewé dans les Echos du 2 Octobre, le ministre réaffirme la place qu'il entend donner aux entreprises et aux régions dans l'orientation des élèves. Il parle alors de "co-éducation".

Il affirme que "l'Education nationale doit assumer pleinement son rôle qui n'est pas seulement de former des citoyens mais aussi de préparer les jeunes à l'emploi ». La CGTR Educ'Action milite pour sa part pour l'accès de tous les élèves à une culture commune la plus large possible et s'inquiète du maintien de ce cadre de réflexion.

La CGTR Educ'Action se réjouit qu’une partie de ses revendications ait été prise en compte : retour à la semaine de 4 jours et demi, prise en charge d’un temps individualisé autour des devoirs sur le temps scolaire, arrêt de l’aide personnalisée et raccourcissement de la journée scolaire. Mais elle regrette que la discussion
sur les rythmes n’envisage aucune réduction du temps de travail des enseignants, ni la suppression du zonage des vacances.

La CGTR Educ'Action est heureuse que les temps de l’enfant soient envisagés dans leur globalité. Mais connaissant les difficultés financières des collectivités territoriales, accentuées avec les derniers transferts de compétences, nous nous s'interrogeons sur le maintien de l'égalité de traitement sur le territoire national.
Comment les collectivités vont-elles pouvoir répondre à ce temps d'accueil supplémentaire des enfants, à cette mission d'ouverture culturelle et sportive sans un réel engagement financier de l’Etat ?

La CGTR Educ'Action se félicite que l’école maternelle soit reconnue et qu’une formation soit nécessaire pour ses enseignants. Mais elle restera vigilante car la maternelle ne doit pas devenir une spécialisation dans l’école et la formation. Chaque enseignant doit pouvoir enseigner dans n’importe quelle classe et garder le
choix de son parcours professionnel en passant de l’école élémentaire à la maternelle et vice-versa.

Enfin la CGTR Educ'action regrette enfin que ce discours n'ait pas annoncé l'adoption d'un collectif budgétaire urgent pour envisager concrètement la suite des négociations, ni l'ouverture de discussion sur le pouvoir d'achat des personnels.

Mardi 16 Octobre 2012
Patrick CORRE
Lu 120 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien