SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
PLP

Compte-rendu de l’audience à l’inspection générale mercredi 22 janvier 2014 . ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL /CCF !



Compte-rendu de l’audience à l’inspection générale mercredi 22 janvier 2014 .  ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL /CCF !
Compte-rendu de l’audience à l’inspection générale mercredi 22 janvier 2014



7 membres de l’intersyndicale nationale EP étaient présents à l’audience réclamée par cette intersyndicale (2 CGT, 2 FSU, 1 SUD, 1 SNALC, 1 FAEN).

L’Inspection générale était représentée par Didier Michel, assesseur pour la voie professionnelle du doyen de l’Inspection générale, Jean-Yves Daniel, ainsi que par trois autres IG dont les deux doyens de l’inspection générale de Physiques Chimie, Gilbert Pietryck, et celle de Mathématiques, Robert Cabane.

Le SNETTA- FO n’était pas présent à cette audience,…. il pensait qu’il n’y aurait pas les 2 IG de maths et de Sciences. La présence de 4 IG lors de cette rencontre montre que le ministère prend un minimum au sérieux le mécontentement qui existe aujourd’hui dans les LP sur la question des CCF.

La CGT a exposé, au nom de l’intersyndicale, les revendications des personnels mentionnées dans la pétition intersyndicale. Chaque organisation a ensuite appuyé et développé l’argumentaire.

L’Inspection générale a dit que le cabinet avait fait de nouvelles propositions le 18 décembre dont les IG eux-mêmes n’avaient pris connaissance que par le site internet des organisations syndicales… Apparemment Didier Michel, qui est aussi IG de Gestion, n’était pas très content de découvrir que le CCF d’éco-droit était remplacé par une épreuve ponctuelle terminale nationale !

Après avoir demandé que les collègues d’arts appliqués soient reçus par l’IG correspondant, ce qui a été accordé immédiatement, la discussion a essentiellement porté sur l’organisation des CCF en mathématiques et sciences. Nous avons rapporté les résultats d’une enquête faite par un IEN de l’académie de Reims dont les résultats indiquent que 40 % des PLP maths-sciences souhaitaient changer de métier du fait des conditions de travail épouvantables.

Nous avons également dénoncé les dérives concernant les évaluations par compétences, associées à des convertisseurs numériques, qui sont imposées dans certaines académies (comme Versailles) par les IEN. Cela au mépris de la liberté pédagogique des enseignants et des équipes.

On est alors beaucoup plus près du bilan de compétences, et du livret de compétences qui lui est associé comme c’est le cas pour le socle commun de collège, que de l’évaluation certificative pour un diplôme national. Les IG ont dit qu’ils ne revendiquaient pas ce mode d’évaluation et sa transposition chiffrée. IIs se cantonnaient à l’énoncé des compétences, tel qu’il est fait dans le programme officiel. Ils comprenaient notre remarque vis-à-vis de notre attachement à la liberté pédagogique.
La rencontre a duré 1 heure 30.

A la sortie, les membres de l’intersyndicale ont convenu que vraisemblablement l’IG laissait la porte entrouverte à d’éventuelles modifications pour les CCF de maths-sciences aujourd’hui imposés dans le cursus 3 ans. Chaque organisation doit réfléchir et faire rapidement des propositions alternatives à la situation actuelle.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
PROPOSITION A DÉBATTRE

Suppression des 8 CCF : 4 CCF de mathématiques + 4 CCF de sciences (fin 2è semestre de seconde, fin 1er semestre de première, fin 1er semestre de terminale, fin du 2è semestre de terminale)

Proposition de remplacement

En sciences :

 2 épreuves ponctuelles expérimentales en fin de première pour le BEP et en fin de terminale pour le bac pro. Ces épreuves seraient organisées comme l’étaient les épreuves expérimentales du bac pro avant la réforme. Épreuves début juin, organisées dans le lycée avec le matériel du lycée, à partir de sujets nationaux validés par l’IG de physiques. Evaluation par l’équipe avec l’appui de collègues extérieurs au LP.

En mathématiques :

• 1 épreuve ponctuelle terminale en fin de première pour l’obtention du BEP. L’épreuve serait organisée dans le lycée à partir d’un sujet, pris dans une banque de données nationale, validé par l’IG de mathématiques, intégrant l’utilisation des TICE. Le sujet devrait être compatible avec les supports logiciels disponibles dans l’établissement.

 1 épreuve ponctuelle, en fin de 1er semestre de l’année de terminale, pour l’obtention du Baccalauréat professionnel. L’épreuve serait organisée dans le lycée à partir d’un sujet, pris dans une banque de données nationale, validé par l’IG de mathématiques, intégrant l’utilisation des TICE. Le sujet devrait être compatible avec les supports logiciels disponibles dans l’établissement. 1 épreuve écrite terminale en juin avec un sujet national identique pour tous les candidats d’une même spécialité professionnelle.


Vendredi 14 Février 2014
Patrick CORRE
Lu 104 fois

PLP


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien