SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Mobilisation

Copé confirme une baisse du nombre des fonctionnaires en 2006



Copé confirme une baisse du nombre des fonctionnaires en 2006
12/06/2005




Le ministre délégué au Budget Jean-François Copé a confirmé dimanche la baisse des effectifs de fonctionnaires en 2006, prévue dans le projet de budget du gouvernement pour l'année 2006, sans toutefois préciser le nombre.

"Ayant vu la totalité de la situation budgétaire, mon sentiment est qu'il y en (des fonctionnaires) aura moins que l'année dernière. Mais je ne peux pas vous donner de chiffre aujourd'hui", a déclaré M. Copé sur Europe 1.

"Je ne peux pas rentrer trop dans le détail à ce stade, cela n'est pas encore arbitré", a-t-il déclaré. "L'objectif, c'est qu'il y ait des focntionnaires là où il y en a besoin pour accomplir le meilleur service public".

"Donc il y a des domaines où l'on a besoin de plus, d'autres où on a besoin de moins", a-t-il aussi dit. La défense et la sécurité sont des domaines où la France a besoin de davantage de fonctionnaires, a-t-il relevé, à titre d'exemple. De même, M. Copé a cité "le cas du ministère des Finances, cas typique", où moins de fonctionnaires sont requis, notamment en ce qui concerne les effectifs du Trésor public, en raison de la télédéclaration pour l'impôt sur le revenu.

"In fine il y aura certainement moins de fonctionnaires que les années précédentes. Ca, je vous le confirme. En revanche, je ne peux pas vous donner un chiffre exact du nombre de recrutements auxquels nous procèderons", a indiqué M. Copé.

Le Premier ministre Dominique de Villepin va signer "dans les jours qui viennent" les lettres-plafond qui encadrent les dépenses gouvernementales par mission publique et/ou ministère, et donc définissent les effectifs de fonctionnaires, a par ailleurs relevé M. Copé.

Dans sa lettre de cadrage envoyée début février aux ministères, le Premier ministre de l'époque, Jean-Pierre Raffarin, avait indiqué que le niveau de recrutement en 2006 pour les services de l'Etat devait être "compris entre 55.000 et 60.000 agents, ce qui suppose (...) une réelle maîtrise des recrutements par rapport à ceux envisagés en 2005".

En vertu de ces recommandations, entre 16.000 et 21.000 postes d'agents de l'Etat seraient amenés à disparaître en 2006, année au cours de laquelle 76.000 départs en retraite sont prévus dans la seule Fonction publique de l'Etat.

En 2005, le nombre de fonctionnaires non remplacés atteint 7.188, après avoir été en augmentation constante depuis le budget 2003.
---------------------------------------------------------------------------------------------------

Le gouvernement de Villepin n'a pas attendu 100 jours pour s'attaquer de nouveau à l'emploi public , au service public, oui l'heure est plus que jamais à la mobilisation.
Pas d'Etat de grâce pour ce gouvernement !!!!


Lundi 13 Juin 2005
Patrick CORRE
Lu 447 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien