SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Filière Personnels Education

GREVE DES TOS COLLEGES LE 31 MAI 2012 : ELEMENTS DE LA CONFERENCE DE PRESSE CGTR EDUC’ACTION



ELEMENTS DE LA CONFERENCE DE PRESSE CGTR EDUC’ACTION DU MERCREDI 2 MAI 2012

Objet : Mobilisation tos des collèges du 31 mai 2012

La CGTR Educ’action a décidé de lancer un appel à la mobilisation et à la grève des TOS COLLEGES pour le jeudi 2 mai 2012

La CGTR Educ’action regrette qu’il en faille passer par une 'logique de confrontation' (dépôt d’un préavis de grève) et aurait préféré que le dialogue social aboutisse

Mais pour que le dialogue social ait du sens encore faut’ il que les engagements pris par le conseil général soit pleinement respectés, ce qui n’est pas le cas

Ainsi à ce jour, et ce malgré les assurances données à notre syndicat toutes les décisions actées par le protocole d’accord du vendredi 5 février 2012 signé par la présidente du Département et la CGTR EDUC’ACTION n’ont pas été honorées

- Accord pour délivrer aux tos collèges les tickets repas notamment pendant les périodes de permanences hors présence élèves : ENGAGEMENT SIGNE NON TENU

- Priorité de stagiériser et de titulariser les non titulaires cumulant plus de 10 ans d’ancienneté : ENGAGEMENT SIGNE NON TENU . Pire , certains ont été jetés sur le bord du chemin malgré 13 ans d’ancienneté . D’autres ont été laissés en situation de précarité et écartés des mesures de stagierisation d’accès à un emploi statutaire. On a même vu des personnels récemment embauchés être stagierisé après ( comble de l’ironie ) avoir été formés par des « précaires permanents » qui eux en revanche sont restés « précaires permanents » . La CGTR Educ’action est toujours dans l’attente d’une cartographie et d’une localisation précise des emplois statutaires et précaires dans l’ensemble des collèges de l’ile

- Asseoir davantage de transparence dans les procédures de recrutement d’emplois statutaires ENGAGEMENT NON TENU. LA CGTR EDUC’ACTION réitère son exigence que soit mis en place des « appels ouverts et publics " pour le recrutement des emplois de tos titulaires , notamment par voie de presse. Tout le monde , tous les réunionnaises et réunionnais sans emplois doivent ainsi ,à minima avoir au moins connaissance que le conseil général organise un recrutement et pouvoir candidater sauf que tout est fait de manière obscure. Exit l’égalité des citoyens devant l’accès à l’emploi public au département. Tout le monde n’a pas pour connaissance la présidente ou tel ou tel conseiller général. Au lieu de recruter sous l'angle de la technicité et de la compétence, il y a un esprit partisan qui entoure les recrutements. De même un appel à candidature doit être lancé par circulaire interne en direction des précaires des collèges

- Concernant le recours aux emplois précaires auxquels nous opposons le recours à l’emploi statutaire , celui-ci est opéré non seulement dans des conditions opaques mais il ne peut non plus constituer une réponse satisfaisante tant dans le domaine de l’emploi que dans celui du fonctionnement des services. En cas de recrutement d’emplois précaires, nous exigeons à minima qu’il soient conduit également dans la transparence avec recours à pole emploi pour les procédures puis suivi d’un examen et d’une sélection des candidatures par une commission interne EPLE


- Oubliée aussi la situation des 30 « sous contractuels » du conseil général qui font moins d’heures que les autres contractuels .Ils sont ainsi pénalises financièrement. Pas de réponse à ce jour. Nous demandons que tous les contractuels soient logés à la même enseigne et que les dispositions les plus favorables s’appliquent


- En matière indemnitaire : il convient de clarifier une fois pour toute le périmètre précis de l’attribution de la nouvelle bonification indiciaire aux titulaires et ce afin d’éviter des situations ubuesques ou sur 2 agents effectuant les mêmes responsabilités, 1 seul perçoit le bénéfice de cette indemnité pourtant réglementaire

- Les missions des tos doivent être pleinement respectées. Ils ne sont pas pour faire tout et n’importe quoi selon les caprices de certains chefs d’établissement qui s’assoient sur les fiches de postes et cadre réglementaire des missions. Le conseil général doit assumer ses prérogatives d’autorité hiérarchique et ne pas couvrir des agissements d’abus d’autorité fonctionnelle de principaux en lachant les tos .Idemn lorsque est fait obstacle à certains aménagements concernant l’ensemble des agents du département (ex : lundi de pentecôte, vendredi saint … ..)


En conséquence, le CGTR EDUC’ACTION a décidé d’organiser une mobilisation et une grève devant le conseil général le jeudi 31 mai 2012. Un appel à la grève des TOS sera lancé


____________________________________________________________________________________________________________________________

Article paru sur le site ZINFOS 974


P.Corré : "Pas de pilote dans l'avion de la gestion des TOS au Département"


Ce matin, la CGTR Educ'action a tenu une conférence de presse en vue du préavis de grève déposé le 31 mai prochain par le syndicat concernant la question des TOS (personnels techniciens, ouvriers et de service) du Conseil général. La raison ? Le non-respect de certains points du protocole d'accord, signé le 4 février 2010, entre le syndicat et le Département.

Patrick Corré, secrétaire général de la CGTR Educ'action, dénonce une nouvelle fois l'obligation de "rentrer" en conflit contre l'exécutif du Conseil général. "Le Département a signé un accord le 4 février 2010 et cet accord n'a pas été honoré", regrette-t-il.

"Personne n'a obligé la présidente du Département (ndlr : Nassimah Dindar) à apposer sa signature en bas du protocole", ajoute Patrick Corré. Sur les points qui n'ont pas été "respectés", la CGTR Educ'action demande, particulièrement, une plus grande transparence dans le recrutement des TOS au Département. "Un recrutement fait dans le fénoir. Au lieu de recruter sous l'angle de la technicité et de la compétence, il y a un esprit partisan qui entoure ce recrutement", explique-t-il.

"Gestion à la petite semaine"


Beaucoup de TOS avec plus de 10 ans d'ancienneté sont toujours sous un statut précaire et ne sont pas titularisés, "ils peuvent se retrouver sans emploi l'année suivante", ajoute-t-il. La CGTR Educ'action demande plus de "transparence" dans les recrutements. "Mais cette transparence doit s'appliquer dans les procédures de stagiairisation, titularisation", explique-t-il.

Le syndicat demande également que soit mis en place des "appels publics" pour le recrutement des TOS. "Tout le monde doit avoir accès à ces emplois, sauf que tout est fait de manière obscure. On constate une gestion à la petite semaine, certains en bénéficient et d'autre non, c'est simple il n'y a pas de pilote dans l'avion de la gestion des TOS au Département", précise Patrick Corré.

En plus de la gestion des ressources humaines, pointée du doigt par la CGTR Educ'action, d'autres points de l'accord signé en février 2010 ne sont pas appliqués. "Le recrutement doit se faire par le biais de Pôle emploi, les plans de carrière et promotion doivent être soumis aux concours et les missions des TOS doivent être pleinement respectées", conclut-il.

Face à "l'inertie" du Département sur ces problèmes soulevés par le syndicat, la CGTR Educ'action appelle à la grève le 31 mai prochain, à moins que Nassimah Dindar ne se "saisisse" du dossier dans les prochains jours.



Mercredi 2 Mai 2012 - 14:40


Julien Delarue
--------------------------------------------------------------------------------


TRACT CGTR EDUC'ACTION DIFFUSE DANS LES COLLEGES

La CGTR Educ'action observe que le conseil général n’a pas respecté tous les engagements pris en réponse aux revendications des personnels tos


A ce jour, et ce malgré les assurances données à notre syndicat toutes les décisions actées par le protocole d’accord du 5 fevrier 2010 signé par le présidente du Département et la CGTR EDUC’ACTION n’ont pas été honorées ( ticket repas , priorité de recrutement pour les non titulaires cumulant plus de 10 ans d’ancienneté , ect…)



A l’issue d’une rencontre avec les services du C.G, il a été également convenu de régler la situation des 30 « sous contractuels » du conseil général en vue d’améliorer leur situation financière et de les intégrer dans le droit commun des contractuels. Pas de réponse à ce jour



La CGTR Education demande également une meilleure gestion et une plus grande transparence en matière de ressources humaines



- priorité doit être donnée au recrutement d’emplois statutaires et à la résorption de la précarité dans les collèges. Le recours aux emplois précaires opéré, qui plus est, dans des conditions opaques ne peut constituer en ce sens une réponse satisfaisante tant dans le domaine de l’emploi que dans celui du fonctionnement des services. La CGTR Educ’action est toujours dans l’attente d’une cartographie et d’une localisation précise des emplois statutaires et précaires dans l’ensemble des collèges de l’ile


- Des personnels non titulaires cumulant plus de 10 ans d’ancienneté sont aujourd’hui sur le bord du chemin et ce contrairement aux engagements pris par la présidente en personne .Parallèlement des emplois aidés sont mis à disposition d’établissements qui n’ont pas exprimé de besoins


- Les recrutements des precaires doivent être faits dans la transparence avec un Recours à pole emploi pour les procédures et l’examen des candidatures par une commission intra EPLE



- La transparence doit également s’exercer dans les procédures relatives à la stagiérisation et titularisation



- En matière indemnitaire : il convient de clarifier une fois pour toute le périmètre précis de l’attribution de la nouvelle bonification indiciaire



- Les missions des tos doivent être pleinement respectées. Ils ne sont pas pour faire tout et n’importe quoi selon les caprices de certains chefs d’établissement qui s’assoient sur les fiches de postes et cadre réglementaire des missions. Le conseil général doit assumer ses prérogatives d’autorité hiérarchique et ne pas couvrir des agissements d’abus d’autorité fonctionnelle de principaux en lachant les tos .Idemn lorsque est fait obstacle à certains aménagements concernant l’ensemble des agents du département (ex : lundi de pentecôte, vendredi saint … ..)



En conséquence, le CGTR EDUC’ACTION a décidé lors de sa réunion avec ses délégués d’organiser une mobilisation devant le conseil général fin mai 2012. Un appel à la grève des TOS sera lancé


Mercredi 2 Mai 2012
Patrick CORRE
Lu 549 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Filière Enseignante | Filière Administrative | Filière Personnels Education | Filière ATRF | Filière Sociale et Santé | Nos élus aux CAPA | Dossiers communs


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien