SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Filière Administrative

Groupe de travail - Implantation des postes administratifs à la rentrée 2011

Le groupe de travail présidé par le Secrétaire général adjoint chargé du budget et modernisation administrative et le Chef de la Division des structures et des moyens s'est réuni vendredi 11 février 2011.



Une nouvelle dimintion des postes administratifs

5 postes administratifs seront supprimés dans l'académie à la prochaine rentrée. Le SGPEN-CGTR ne peut que le regretter. De son côté, l'administration s'efforce de ne pas répercuter celles-ci sur les EPLE.
Les organisations syndicales soulignent qu'il s'agit d'un groupe de travail sur le redéploiement des postes administratifs.

L'administration et les organisations syndicales se donnent rendez-vous au cours de ce semestre pour établir des nouvelles modalités de calcul (datant de 2008) pour déterminer les besoins en EPLE à la rentrée prochaine.

Des redéploiements à prévoir

Les calculs portant sur le constat de rentrée 2010, nous demandons à l'administration de partir des prévisions de la prochaine rentrée notamment pour les établissement récents qui montent en charges chaque année.

L'administration nous présente son projet. Les services académiques et les CIO seront les services le plus touchés par les redéploiements. Pour ces derniers, avec "l'évolution des métiers de secrétariat avec l'arrivé de la numérisation et des TIC", il est envisagé de prévoir 1 seul poste de catégorie C par CIO.

L'administration prévoit de créer un emploi dans 2 LP et 3 lycées et d'effectuer un redéploiement de 3 emplois en 3 collège vers 3 autres collèges. Le solde est supporté par les suppressions en CIO.

L'administration n'envisage les redéploiements que par poste plein. Le SGPEN-CGTR a proposé d'étudier la possibilité, lorsque la situation est favorable à l'intéressé de ne re-déployer qu'un demi-poste. Par exemple, un collège présente un écart positif de 0.6 poste et un lycée situé dans la même commune un besoin de 0.7 poste. Pourquoi ne pas proposer le redéploiement d'un demi-poste, plutôt que d'attendre que la situation ne soit encore plus déséquilibrée et supprimer un emploi, obligeant l'agent à une mesure de carte scolaire hasardeuse ?

Une chose est sûre, la situation des personnels administratifs n'est pas prête de s'améliorer...

Lundi 14 Février 2011
David Dell'Aquila
Lu 1050 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Filière Enseignante | Filière Administrative | Filière Personnels Education | Filière ATRF | Filière Sociale et Santé | Nos élus aux CAPA | Dossiers communs