SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

LETTRE AU SG D'ACADEMIE SUR LA MOBILITE IMPOSEE





Monsieur le secrétaire général




Objet : Projet de mobilité forcée



Le projet de note sur la mobilité forcée que vous entendez présenter au prochain comité technique fait l’objet d’une forte réprobation au sein des personnels du rectorat


Non pas que les personnels soient opposés à la mobilité mais parce que tous considèrent à juste titre que la mobilité interne doit demeurer un acte volontaire s’inscrivant dans le cadre d’un parcours professionnel choisi.


On n’obtient rien de positif par la contrainte et certainement pas la motivation et l’épanouissement professionnel indispensables pour un fonctionnement dynamique des services et un service public « réussi ». Aussi, la mobilité professionnelle ne doit pas être vécue comme un élément de sanction mais comme un acte volontaire d’engagement


Si vous considérez la mobilité comme insuffisante dans nos services, il est plutôt préférable d’en dresser un diagnostic afin de lever les éventuels obstacles et ce, afin de promouvoir une plus forte mobilité choisie


Ainsi peuvent être identifiés:

- les facteurs pouvant influer sur le manque de mobilité du point de vue de la demande

- les facteurs liés à la personne pouvant limiter la mobilité ( appréhensions, représentations …)

- la « visibilité » des services, l’ « accompagnement » de la mobilité

- l’existence ou non de gestion anticipatrice des emplois et des compétences

- La question de la formation et des nécessaires adaptations à l’emploi

- ect…


Bref, nous sommes preneurs d une mobilité encouragée, d’une mobilité choisie et non d’une mobilité imposée qui ne peut que développer stress tensions et burn out .


Imposée, une mobilité est forcément mal vécue par les salariés et d’autant plus si elle est faite dans l’urgence, sans préparation ni concertation avec les principaux intéressés. Or c’est souvent le cas : la personne se sent alors dévalorisée et considérée comme un pion.


En conséquence, nous vous demandons, Monsieur le secrétaire général, de prendre la sage décision de surseoir au projet de mobilité imposé « les meilleurs projets étant les projets partagés et non les projets qui passent en force » d’autant qu’aucun caractère d’urgence ne prévaut dans le cas d’espèce


A St Denis, le jeudi 5 avril 2012



LA CGTR EDUC’ACTION

Jeudi 5 Avril 2012
Patrick CORRE
Lu 318 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien