SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Mobilisation

La fronde des enseignants du premier degré à la Réunion



La fronde des enseignants du premier degré   à la Réunion
Dans le contexte spécifique de l’Académie de la Réunion, où le chômage est grandissant, la difficulté scolaire massive, et la situation financière des communes préoccupante, la réforme sur les rythmes scolaires va rendre encore plus critique cette situation. A la rentrée 2012, faute de contrats aidés les communes ont dans leur majorité reporté la rentrée scolaire de plusieurs jours. La vétusté des écoles a conduit les services compétents à déclarer 87 écoles sur 500 non conformes aux règles d’hygiène et de sécurité. Dans ces conditions, le passage en force de six communes pour l’application en 2013 de cette réforme a mis à jour les légitimes préoccupations des enseignants et des parents sur la dégradation probable des conditions d’enseignement.

Deux communes ont fini par y renoncer devant la détermination des enseignants et des parents. La commune de la Possession a quant à elle choisi d’employer des méthodes d’intimidation antédiluviennes à l’encontre des manifestants en se présentant comme seul préoccupé par le chômage des jeunes face à des manifestants privilégiés et égoïstes. L’intérêt de l’enfant, pourtant fonction première de cette réforme, n’est jamais mis en avant par la commune qui privilégie l’affrontement pour obtenir des voix dans un contexte préélectoral malgré l’avis négatif de l’ensemble de la communauté éducative ; il n’est ici bien entendu pas question d’emplois pérennes mais bien plutôt de « ti contrats » en vue des élections.

Cette réforme trop coûteuse entretient ce climat délétère et le risque est grand pour les communes qui persistent de voir les écoles désertées le mercredi, par opposition des parents, du fait des religions très pratiquées ici notamment le mercredi, du fait de l’impossibilité pour les mairies d’assurer en temps et en heure l’hygiène et la sécurité des élèves pendant 5 jours alors qu’elles n’y parviennent pas en quatre jours. De plus, la date de rentrée fixée au mois d’aout rend encore plus difficile pour les communes concernées une mise en place efficiente de cette réforme en 2013.

Saiper pass 974 et Cgtr EDUC'ACTION
Didier Debals. Patrick Corre

Dimanche 28 Avril 2013
Patrick CORRE
Lu 182 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien