SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

La grippe porcine A est attendue dans les écoles



CLICANOO.COM ( LE JIR EN LIGNE) | Publié le 30 juin 2009

La pandémie de grippe porcine A n’épargnera certainement pas La Réunion. Pour limiter les risques de contamination à la rentrée, le rectorat a d’ores-et-déjà pris ses dispositions.


C’est inévitable ! La grippe porcine A fera tôt ou tard son apparition à La Réunion. Hier, nos confrères mauriciens de L’Express affirmaient qu’un cas suspect avait été décelé dans l’île sœur. L’émergence de ce nouveau virus inquiète.

Et la mise en place d’un “plan grippe” n’a pas tardé en milieu scolaire. Le rectorat en partenariat avec la préfecture et la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (DRASS) a décidé de prévenir les risques de pandémie. Face au virus, le bug est interdit. Hier, le médecin conseiller technique du recteur, Frédéric Le Bot, indiquait que le plan pandémie grippal bâti pour la grippe aviaire a été décliné pour être appliqué dans les écoles. La procédure chapeauté par la préfecture sera on ne peut plus classique. Tout cas suspect sera signifié à la DRASS.

Celle-ci décidera, s’il y a lieu, d’alerter le SAMU et d’ordonner une hospitalisation d’urgence. “Le moindre cas avéré entraînera la fermeture immédiate de l’établissement car la transmission se fait plus facilement entre enfants”, indique le docteur. Cette prise de décision reviendra au préfet et au recteur. Lorsque celle-ci tombera, l’établissement visé ne pourra rouvrir qu’au terme d’un délai de quatre jours. Les vaccins arriveront en octobre. En cas de fermeture, la pandémie n’empêcherait pas la mise en place d’une ligne de continuité administrative et pédagogique. En clair, l’établissement scolaire sera géré et les élèves recevront des consignes via la télévision et internet.

Des Cd-rom ont été distribués dans les écoles pour leur dicter la conduite à adopter. Les infirmières intervenant en milieu scolaire ont donc accès aux informations sur le plan de prévention. Les écoles, elles, ont reçu des affiches leur rappelant les gestes simples d’hygiène (se laver les mains surtout) à observer pour minimiser les risques de contamination.

Selon le docteur, 98 000 masques de protection sont à la disposition de l’Education nationale. Cet équipement serait distribué au personnel ayant un contact avec le public et lui permettrait de fonctionner pendant un mois. A La Réunion, la grippe 2009 ordinaire a déjà fait ses premières victimes. Selon le conseiller du recteur, celle-ci “est arrivée tardivement et se présente comme moins marquée que les années précédentes”. Le pic épidémique est attendu entre juillet et août. Une chance selon le docteur puisque les enfants seront en vacances. Le plan national anti-grippe prévoit la fermeture de tous les établissements dans l’hypothèse où le virus serait “virulent”. Alors, un, plan de vaccination de masse pourrait être lancé et donnerait lieu à réquisitions de bâtiments publics. La Réunion recevra - tout comme la métropole - des vaccins vers septembre-octobre

Y.G.

Mardi 30 Juin 2009
Patrick CORRE
Lu 870 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien