SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Mobilisation

La journée de grève sur les retraites en direct



- 16H12 - Slogans - Quelques slogans dans une manifestation à Marmande, dans le Lot-et-Garonne : "La retraite à 60 ans, parce que je le +Woerth+ bien", "Pourquoi virer autant de Roms alors qu'il faudrait virer un Hongrois" ou "Rigueur: des Woerth et des pas mûrs".

16H08 - La solution au déficit des systèmes de retraite, "c'est d'abord et essentiellement un problème d'âge", martèle le ministre du Travail Eric Woerth à l'Assemblée nationale

16H05 - Deux manifs en une - La manifestation parisienne se scinde en deux cortèges aux parcours différents, ce qui s'explique, indique la CGT, par la "trop forte affluence" .

16H00 - Arbre - Eric Woerth "va tomber de l'arbre tout seul" avec l'affaire Bettencourt, prédit Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de gauche (PG), selon qui "le gouvernement est en minorité dans le pays". Sa réforme des retraites est "illégitime, injuste et cruelle", ajoute-t-il.

15H55 - La ruée dans l'Ouest - Les chiffres relevés par la police dans l'Ouest de la France (21.000 personnes à Rennes, 15.500 à Quimper, 21.000 à Rouen, 14.000 à Angers, 13.000 à Tours...) montrent que les cortèges sont largement supérieurs à ceux du 24 juin, et sont plutôt comparables, voire supérieurs à ceux des grandes manifestations de l'hiver 2009.

15H50 - Réalité - Pour la secrétaire nationale des Verts, Cécile Duflot, le gouvernement "a le sens de la réalité" et devrait donc comprendre qu'"on ne fait pas une réforme aussi essentielle sans l'avis des intéressés". "Une autre réforme des retraites est possible et nécessaire", ajoute Mme Duflot, boulevard Beaumarchais à Paris, durant la manifestation parisienne.

15H45 - Vigilance rouge - A Nîmes, en raison des intempéries, la manifestation a été annulée par les syndicats afin d'éviter que les participants ne prennent la route, alors que le département est placé sous vigilance rouge en raison des orages.

15H37 - "Faute" - Le chef de file des députés PS, Jean-Marc Ayrault, accuse à l'Assemblée nationale le gouvernement "de ne pas avoir joué sincèrement le jeu de la négociation avec les syndicats et l'opposition" pour sa réforme des retraites, parlant de "faute".

15H35 - Contre Woerth - Des manifestants à Metz brandissent des pancartes avec les slogans "Nous exigeons l'aWOERTHement de cette réforme injuste" et "Réforme des retraites, la mort aux trousses".

15H33 - Suspension de séance - La séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale est brièvement suspendue, dans une atmosphère électrique, les députés PCF ayant déposé en bas de l'hémicycle, face aux bancs du gouvernement, des milliers de signatures de leur pétition contre la réforme des retraites.

15H27 - Européens - A Guéret, des manifestants espagnols défilent avec des habitants venus de tout le département. Partis de Saragosse le 14 août, ils vont rejoindre Bruxelles le 27 septembre afin de participer à une manifestation prévue pour défendre une Europe sociale garantissant le maintien des droits du travail et des acquis sociaux et une plus juste répartition des richesses.

15H25 - Déjà 80.000 à Paris - Près de 80.000 personnes manifestent à Paris contre le projet de réformes des retraites, selon une première estimation de la préfecture de police communiquée à l'AFP.

15H07 - EDF - La direction d'EDF relève 21,3% de grévistes à la mi-journée, contre 15,9% le 24 juin, un chiffre qui, selon la CGT, est "susceptible d'augmenter dans l'après-midi", La grève fait perdre 8.000 megawatt à EDF du fait des baisses de charge causées par les grévistes, indique le syndicat.

15H05 - Logique - Le gouvernement "doit changer de logique", affirme Jacques Voisin, président de la CFTC, qui défile avec ses homologues des autres centrales syndicales en tête de la manifestation parisienne.

15H01 - La sauce prend - "C'est pas le moment de lâcher, la sauce est en train de prendre", lance Olivier Besancenot, porte-parole du NPA, alors qu'il est avec ses troupes à Paris sur un boulevard Beaumarchais noir de monde. Le numéro un du PCF Pierre Laurent, venu le saluer, ajoute que "la confiance est en train de changer de camp". Selon lui, "ce gouvernement arrogant ne va pas pouvoir tenir. Il faut pousser, pousser encore pour l'obliger à reculer".

15H00 - Parler vite - " Il faut que le gouvernement parle vite, s'il n'est pas capable de parler ce soir ou demain matin, cela veut dire qu'on n'a pas d'autre solution que de continuer", prévient le leader de la CFDT Francçois Chérèque, en tête de la manifestation parisienne avec les autres dirigeants syndicaux.

14H48 - La vraie vie - Personnage central de l'affaire Bettencourt, le photographe mondain François-Marie Banier s'est offert une promenade au coeur de la manifestation à Paris. Surpris sur son vélomoteur en train de prendre des photos au début du défilé, il a déclaré à la chaîne d'information I-Télé: "Je trouve ça très beau, c'est la vie de la France, ce n'est pas ce que vous lisez dans les magazines".

14H45 - Paris s'éveille - Le cortège de la manifestation parisienne démarre place de la République, derrière une banderole "retraites solidaires, emplois, salaires, un enjeu de société", en présence des huit leaders syndicaux.

14H41 - Intox - Jean-François Copé, patron des députés UMP, devant des journalistes: "Il n'y a pas au PS de réponse alternative sur la réforme des retraites. C'est juste de l'intox. Dire +on augmente les impôts de 45 milliards d'euros+, c'est une plaisanterie !"

14H40 - Virage - La journée d'action sur les retraites "marque un virage dans le paysage social", déclare mardi la secrétaire générale de la FSU, Bernadette Groison, en battant le pavé à Paris. "Le gouvernement ne peut pas passer en force", ajoute-t-elle.

14H32 - La Réunion - L'intersyndicale recense 13.000 manifestants dans les deux villes de l'île de La Réunion, Saint-Denis (nord) et Saint-Pierre (sud), contre 4.500 manifestants le 24 juin. "Nous avons triplé la participation, c?est un résultat très satisfaisant", déclare le dirigeant syndical Ivan Hoareau.

14H30 - Nouvelle mobilisation - Une nouvelle mobilisation contre la réforme des retraites "le 18 ou 19 septembre, ou début octobre fait partie des hypothèses", déclare le numéro 2 de la CFDT, Marcel Grignard, présent dans la manifestation parisienne.

14H25 - Quelles concessions ? - "Il faut maintenant que le gouvernement dise quelles concessions il veut faire", lance le secrétaire général de l'Union nationale des syndicats autonomes (Unsa), Alain Olive, en défilant à Paris.

14H15 - Record - C'est la "la plus grosse mobilisation de ces dernières années", avec des "chiffres quasiment partout supérieurs au 24 juin", date de la précédente journée d'action, se félicite le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, avant le début de la manifestation dans la capitale.

14H10 - Plus de monde - "Il y a beaucoup plus de monde que le 24 juin", juge le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a estimé mardi, peu avant le début de la manifestation à Paris, et a "espoir que le gouvernement prenne conscience que cette réforme ne peut pas passer".

14H08 - Fief - A Sablé-sur-Sarthe, la ville du Premier ministre, un rassemblement mobilise 400 manifestants selon la mairie, 3.000, essentiellement des ouvriers, selon la CGT. Une pancarte porte l'inscription "Fillon, ton fief est dans la rue".

14H03 - "Coup de tonnerre" - "C'est énorme, c'est une des plus grosses manifestations que nous ayons vues", commente à Marseille, Eric Chenais, secrétaire départemental de la CGT, qui annonce 200.000 manifestants. "Un tel chiffre, c'est un "coup de tonnerre" renchérit un responsable de la FSU. Aucun comptage n'est encore disponible côté police.

13H50 - Objectif en vue - "Si ça continue comme ça toute la journée, on remplira notre objectif" de dépasser les 2 millions de manifestants, estime, avant le début de la manifestation à Paris, le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly.

13H48 - France Télécom - 30,84% des 100.000 salariés français de France Télécom sont en grève, contre 29,29% le 24 juin, indique la direction, les syndicats parlant de chiffres "supérieurs" sans donner de précisions pour l'instant.

13H45 - Poste: chiffres contestés - Les syndicats CGT et Sud de La Poste contestent le chiffre de 22,07% de grévistes donné par la direction du groupe : selon eux le pourcentage est d'environ 35% à 40%.

13H40 - Sarkozy reste "ferme" - Nicolas Sarkozy a expliqué lors d'un petit-déjeuner de la majorité à l'Elysée qu'il fallait être "ferme" sur le coeur de la réforme des retraites, à savoir les 62 ans (âge légal) et les 67 ans (pension sans décote), et "attentif" sur la pénibilité, les polypensionnés et les carrières longues, rapporte à l'AFP un responsable de l'UMP.

13H35 - Tenir - Le Premier ministre français François Fillon exhorte les députés UMP à "tenir la ligne" sur le report à 62 ans de l'âge légal de départ à la retraite et à 67 ans pour une pension sans décote, points majeurs de la réforme, tout en promettant des "ouvertures en fin de semaine", notamment sur la pénibilité, selon des sources parlementaires.

13H30 - 450.000 le matin - Quelque 450.000 personnes, selon le ministère de l'Intérieur, ont manifesté dans la matinée dans 114 rassemblements sur l'ensemble du territoire, des chiffres équivalents à la mi-journée du 24 juin, quand 111 rassemblements avaient été organisés.

13H28 - Europe - "Il faut avoir le courage de dire que si l'Europe veut gagner la bataille de la compétitivité face à certains pays émergents, il faut travailler plus, il faut travailler plus longtemps", déclare le président de la Commission européenne José Manuel Barroso devant le Parlement européen à Strasbourg. "Ceux qui disent le contraire ne disent pas la vérité", insiste-t-il, s'attirant quelques huées de députés de gauche.

13H25 - RATP - La direction de la RATP a recensé 22% de grévistes sur l'ensemble du personnel de l'entreprise francilienne, un taux en hausse par rapport au 24 juin (18%).

13H19 - Pendant ce temps, à Londres - Le métro londonien est en grève pour 24 heures pour protester contre des suppressions d'emplois. Les passagers ont été contraints de patienter dans de longue files d'attente pour prendre des bus ou des bateaux sur la Tamise, tandis que d'autres choisissaient de prendre leur vélo ou de marcher pour effectuer leurs trajets quotidiens.

13H15 - Fonctionnaires - Près du quart (24,7%) des fonctionnaires de l'Etat, y compris les enseignants, 16,2% des salariés des collectivités locales et 17,7% des agents hospitaliers sont en grève, selon le ministère de la Fonction publique, des chiffres supérieurs à ceux de la journée du 24 juin.

13H00 - En musique - A Nice, immense défilé sur l'avenue Jean-Médecin, artère centrale de la ville, à grands renforts de chars musicaux, de fumigènes et de fanfare brésilienne. Parmi les manifestants, des syndiqués CGT de l'hôtel Carlton de Cannes avec la banderole "Hôtel Carlton - Palace en colère". Plusieurs pancartes représentent un cimetière, avec le slogan: "Bientôt la retraite à 70 ans - Métro, boulot, caveau".

12H45 - Clermont-Ferrand - Aucun tramway ne circule. La circulation des bus de la T2C (société des transports clermontois) est assurée à 30%.

12H40 - Lyon - Plusieurs milliers de personnes défilaient tranquillement dans les rues du centre-ville sous une pluie battante. Dans le cortège, majoritairement des salariés du public, enseignants et personnels des collectivités territoriales, mais aussi du privé comme ceux de Renault Trucks. Des médecins, des étudiants et des élus de gauche sont également présents.

12H36 - Aux armes - A Marseille, les manifestants du cortège, qui remonte le cours Lieutaud, chantent "aux armes, aux armes, nous sommes les salariés et nous allons gagner" à la façon des supporteurs de football, ou bien encore "la solidarité de tous les salariés, c'est ça la CGT, à bas les profiteurs, le patronat voleur, vive les salariés"

12H35 - Entre deux bornes - Bernard Accoyer, président UMP de l'Assemblée nationale, devant quelques journalistes: "Je pense que les deux bornes (62 ans pour le recul de l'âge légal de départ en retraite et 67 ans pour une pension sans décote) sont inséparables. La question des âges ne peut pas être modifiée" dans le projet de loi.

12H34 - Bordeaux - Plusieurs milliers de manifestants défilent sous la pluie. Parmi les slogans, "du travail pour les jeunes, la retraite pour les vieux". Des étudiants et jeunes salariés portaient une niche faite de cartons et de cageots avec la mention "Eric (Woerth) à la niche". Des entreprises du privé étaient représentées comme EADS, Thales, Ford ou Conforama. Pour Christophe Beurier, secrétaire adjoint de la CGT chez Dassault: "62 ans, on n'en veut pas. Ils sont en train de jouer sur tous les tableaux. Si cette réforme est votée, ce sera la plus rigide d'Europe. On veut rester à 60 ans".

12H28 - Faible trafic - Plus d'un quart (28%) des principaux réseaux de transports urbains en France fonctionnent à moins de 50% du trafic normal, indique l'Union des transports publics et ferroviaires (UTP).

12H20 - "Beurk" - Dans le cortège, à Tours, une pancarte s'en prend violemment à Eric Woerth : "ne dites plus Beurk, dites Woerth". De très nombreux salariés du secteur privé sont présents dans le défilé, dont l'ampleur devrait égaler le niveau record atteint en 2003, lors du mouvement contre la loi Fillon, selon une source policière.

12H07 - Pôle Emploi - Entre 16,9% des agents de Pôle emploi, selon la direction, et près de 25%, selon le principal syndicat, le Snu-FSU, sont en grève, soit plus que le 24 juin (12,2% et 22% respectivement).

11H58 - Rock - Poings en l'air, les militants de la CGT des Bouches-du-Rhône chantent l'Internationale version rock. Le cortège marseillais arrive porte d'Aix où les dockers de Fos le rejoignent, tandis que sont allumés les premiers fumigènes.

11H55 - SNCF: plus de grévistes - La direction de la SNCF recense mardi 42,9% de grévistes et la CGT 51,8%, des chiffres en hausse par rapport à la précédente journée interprofessionnelle sur les retraites, le 24 juin.

11H50 - Amendements - 574 amendements au projet de loi sur les retraites seront débattus dans l'hémicycle, "sans compter ceux que le gouvernement présentera directement en séance", annonce Bernard Accoyer, président UMP de l'Assemblée nationale. Le vote solennel sur le texte "est fixé -en principe- au mercredi 15 à 15H00", précise-t-il.

11H45 - Le sort de Woerth - "La question, ce n'est pas le sort d'Eric Woerth mais le sort des retraités", lâche François Hollande à son arrivée à une réunion des députés socialistes.

11H30 - Ouvrage - Le président de la centrale syndicale des cadres CFE-CGC, Bernard Van Craeynest, affirme à l'AFP que "la réforme ne résout pas la question du financement" des retraites, estimant qu'"on s'en rendra compte dès 2013 quand il faudra remettre l'ouvrage sur la table".

11H25 - La Poste et Coca-Cola - A Marseille, défilent des salariés de la Poste, du Printemps, de l'Etablissement français du sang, de Ricoh, du Conseil régional PACA et de Coca-Cola.

11H17 - Cactus - Des manifestants au Mans chantent sur l'air du "Cactus" de Jacques Dutronc "la France entière est dans la rue, elle est vénère, elle n'en peut plus". "Le monde du partage devra remplacer le partage du monde", affirme une banderole. Le cortège qui commence à se former est manifestement plus fourni, à horaire comparable, que lors de la dernière manifestation du 24 juin.

11H12 - Enseignants - Les enseignants font grève à 29,3%, dont 33,6% en primaire et 25,8% dans le secondaire, selon le ministère de l'Education, les syndicats de la FSU chiffrant pour leur part les grévistes à 60% dans le primaire et 55% dans le secondaire, soit davantage que le 24 juin, et même plus du double en collèges et lycées.

11H08 - Carcassonne - Quelque 5.000 manifestants, selon les syndicats, défilent dans les rues du centre-ville. En juin, ils avaient été 4.000 selon les syndicats et 3.000 selon la police.

11H05 - Marseille - Le cortège s'ébranle de la rue de la République sous un ciel maussade. La banderole de tête proclame: "pour l'abandon du projet gouvernemental, pour une véritable réforme des retraites, pour une juste répartition des richesses"

11H00 - Total - Les six raffineries Total en France sont en débit minimum en raison de la grève, indique la direction du groupe pétrolier à l'AFP.

10H55 - Poste - Quelque 22,07% de postiers sont en grève à La Poste en milieu de matinée, contre 19,86% le 24 juin dernier, précédente journée d'action intersyndicale, a annoncé la direction dans un communiqué.

10H25 - Aéroport vide - A l'aéroport de Marseille, un quart des vols au total a été annulé. Les autres vols sont très peu remplis, selon un porte-parole de l'aéroport qui affirme: "L'aéroport est vide, c'est impressionnant, tout le monde s'est organisé pour éviter de voyager". Dans la région Paca, le trafic ferroviaire est très perturbé, selon la SNCF. Dans la ville de Marseille, le trafic des bus est très limité, la ligne 2 du métro est fermée jusqu'à midi mais le trafic de la ligne 1 est assuré à 90%.

10H15 - Retard - A Toulouse, le service du métro a démarré avec une heure de retard et des interruptions "longues" sont prévues dans l'après-midi, indique la régie publique de transports. Les services des bus sont pour leur part assurés à 60%.

10H05 - Aménagements - Six Français sur dix (61%) pensent qu'avec les manifestations, le gouvernement est susceptible d'aménager la réforme des retraites sur certains aspects, 31% que le gouvernement ne cédera pas et maintiendra la réforme en l'état et 8% qu'il peut céder et retirer sa réforme,selon un sondage Ifop publié dans France Soir .

09H55 - Foire de Strasbourg - A Strasbourg, aucun tram ne circule sur la moitié des lignes, notamment celles qui desservent la foire européenne actuellement en cours, et un sur deux roule sur les autres lignes. Le trafic est variable selon les lignes de bus.

09H45 - Annulés - A l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, 17 vols ont été annulés au départ et 15 à l'arrivée tandis que d'importants retards sont à prévoir toute la journée. En raison de la grève, l'édition papier du quotidien régional Sud-Ouest ne paraîtra pas mercredi. Seule l'édition en ligne sera disponible.

09H35 - Autres initiatives - Jean Claude Mailly, secrétaire général du syndicat Force Ouvrière (FO), se dit prêt, sur LCI, à "d'autres initiatives (...) dans l'unité d'action" syndicale si le nombre de manifestants dépasse deux millions.

09H30 - Un bout de TVA - Le projet gouvernemental "ne garantit pas" le niveau des pensions car "il manque des financements importants", explique Danielle Karniewicz, la spécialiste retraites du syndicat CFE-CGC, sur RMC/BFM . Elle demande "un bouclier retraites" et suggère le versement d'"un petit bout" des recettes de TVA au régime.

09H26 - Mai 1968 ou 1936 - "Il faudrait aller vers un véritable rapport de force, je pense qu'il faudrait un nouveau mai 68, un nouveau mai-juin 1936", juge Nathalie Arthaud, porte parole de Lutte ouvrière, sur France 2.

09H23 - Portrait - "Dans les manifestations aujourd'hui vous allez voir un portrait pratiquement partout (...) celui de Liliane Bettencourt qui a touché un chèque de 30 millions" au titre du bouclier fiscal, prédit Jean-Marc Ayrault, chef de file des députés PS, sur Europe 1.

09H20 - Lyon peu perturbé - A Lyon, le trafic est assuré à 74% sur le réseau des transports en commun, selon la direction. A l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, à 07h00, 37 vols ont été annulés sur la journée soit 8 % du trafic.

09H15 - Crise majeure - "Le chiffre qu'on s'est un peu fixé c'est deux millions" de personnes dans la rue, précise Olivier Besancenot, porte-parole du NPA (Nouveau Parti anticapitaliste) sur Canal +. Pour lui, "avec l'affaire Woerth à tout moment, la crise sociale peut se transformer en crise politique majeure".

09H10 - Des suites - "Si nous ne sommes pas entendus, il y aura des suites à la mobilisation et aucune forme n'est rejetée", prévient sur Europe 1 le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault.

09H05 - Bondée - Un train toutes les 20 minutes sur la ligne A du RER au départ de Saint-Germain-en-Laye. Forcément, la rame est vite bondée. Entre La Défense et Charles de Gaulle-Etoile, deux femmes debout se disputent quelques centimètres carrés. Le ton monte. « Vous n?allez pas continuer à emmerder le monde » dit l?une. Les voisins interviennent pour apaiser les tensions. Le calme revient rapidement

08H46 - La réforme - Considérée par Nicolas Sarkozy comme une "priorité absolue", elle prévoit de repousser l'âge minimal de la retraite de 60 à 62 ans d'ici 2018. C'est pour le gouvernement le meilleur moyen d'assurer le financement des pensions à long terme.

08H39 - Qui dit mieux - Cette journée se présente "comme une réussite" selon le secrétaire général de la CFDT François Chérèque, sur RTL. Son homologue de la CGT Bernard Thibault a suivi en prévoyant "une journée exceptionnelle", sur Europe1.

08H30 - Trains - Pour les trains, la SNCF annonçait ce matin deux TGV et Transiliens sur cinq, un TER sur deux, un train Corail de jour sur quatre, ainsi que huit trains Thalis sur dix. Pour le métro parisien en revanche, trafic meilleur que prévu puisqu'il était quasi normal sur les lignes 1,3 et 6, et normal sur les lignes 11 et 14, alors qu'un train sur 2 circulait sur la ligne A du RER et que le trafic était quasi nul sur la ligne B, selon la RATP.

EN DIRECT: Journée de mobilisation massive aujourd'hui contre la réforme des retraites, les syndicats espèrent mobiliser plus de deux millions de personnes dans la rue. Le mouvement a commencé dès lundi dans l'Education nationale. Il devrait être particulièrement suivi ce mardi dans les transports, ainsi que la justice, les administrations, l'industrie ou les banques.

Mardi 7 Septembre 2010
Patrick CORRE
Lu 975 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien