SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

Les “médiateurs de réussite scolaire” disparaissent ( article du JIR du 25 janvier 2011)

Dans son courrier du 14 décembre, le recteur Mostafa Fourar détaille : “Dans les EPLE (*), le nombre de contrats est réduit d’un quart sur les fonctions administratives et de deux tiers sur les fonctions de vie scolaire.”



En ce début 2011, l’enseignement secondaire est aussi touché par les réductions d’emplois aidés. Dans son courrier du 14 décembre, le recteur Mostafa Fourar détaille : “Dans les EPLE (*), le nombre de contrats est réduit d’un quart sur les fonctions administratives et de deux tiers sur les fonctions de vie scolaire.” Le recteur poursuit : “les moyens attribués ces deux dernières années sur le dispositif des médiateurs de réussite scolaire et sur les fonctions d’assistance documentaire ou d’assistance informatique ne sont pas renouvelés en 2011”. Ainsi, les “médiateurs de réussite scolaire”, très médiatisés lors de la création de ces nouveaux contrats en avril 2009, sont supprimés. Cruel revers pour ces 200 hommes et femmes, accueillis avec enthousiasme par le recteur avec ces mots : “Nous avons besoin de vous !” Au collège de Cilaos, on se souvient du remarquable travail effectué par les trois médiatrices à la fois avec les élèves et les parents, notamment pour supprimer l’absentéisme scolaire. Deux ans plus tard, l’académie tourne la page. Un syndicat aussi sage que “Indépendance & Direction”, qui regroupe les chefs d’établissements secondaires, a diffusé une lettre ouverte aux élus politiques, datée du 23 décembre. Sous la plume de son secrétaire académique Michel Mongellaz, I&D “exprime sa plus vive inquiétude devant la suppression déjà engagée et programmée de 50 % des effectifs des contrats aidés au sein de l’Education nationale pour l’année 2011.” Ces “contrats aidés représentent parfois jusqu’à 50% du personnel de nos équipes administratives et de vie scolaire. Les supprimer, sans les remplacer par du personnel permanent comme le sont leurs missions, revient à amputer les établissements des moyens vitaux (...)”. Le syndicat rappelle aux élus, ainsi qu’aux ministres de l’Education nationale et de l’Outre-Mer, le “contexte de chômage aggravé à La Réunion” et leur demande de “préserver la qualité des missions du service public de l’Education Nationale”

V.H.

(*) EPLE : établissement public local d’enseignement, ici les collèges et les lycées publics.

Mardi 25 Janvier 2011
Patrick CORRE
Lu 1110 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien