SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Précarité

Lettre ouverte du SGPEN-CGTR aux présidents des collectivités : dossier personnels précaires



Lettre ouverte du SGPEN-CGTR aux présidents des collectivités : dossier personnels précaires
Lettre ouverte du SGPEN-CGTR

A

Monsieur le Président de région
Madame la présidente du conseil général


Le SGPEN-CGTR se félicite de la prise de position conjointe de vos deux collectivités en faveur des personnels précaires de l’éducation nationale (lettre de le région et du département au premier Ministre)

Nous attendons désormais du François Fillon qu’une réponse positive vous soit adressée.

Dans l’attente ,au niveau des missions TOS, il nous semble particulièrement important de mettre en place les « gardes fous » nécessaires pour ne pas hypothéquer de quelque façon que ce soit une possible garantie de réemploi de nos collègues qui pour certains, rappelons le, exercent dans nos collèges et lycées depuis plus de 5ans , 7, 9 voire 10 ans et plus.

Aussi, nous vous demandons de prendre toutes les initiatives utiles afin que ces personnels connaissant bien le milieu et l’environnement éducatif, déjà expérimentés et formés, donc immédiatement opérationnel, ne soient pas remplacés par d’autres personnes sous contrats encore plus précaires.

De solutions techniques existent :

- A titre principal : Non versement de la part employeur à l’établissement mutualisateur, LPRH la Renaissance. Une telle mesure aurait pour effet immédiat de ne pas rendre possible le remplacement de nos collègues de la filière ouvrière par des personnes encore plus précaires.

- A titre subsidiaire : Lettre de cadrage aux EPLE (mission TOS) pour inciter les chefs d’établissements à ne pas signer de nouveaux contrats sans une nouvelle délibération des conseil d’administration les y autorisant expressément.

De telles mesures conservatoires présenteraient le double avantage, si les démarches engagées venaient à aboutir :

- De ne pas hypothéquer l’avenir professionnel des collègues qui pour certains exercent dans nos établissements depuis plus de 5, 7 voire 10 ans.
- De disposer de personnels connaissant l’environnement et le milieu éducatif, déjà formés, expérimentés, donc immédiatement opérationnel.

Par ailleurs, au niveau de la filière administrative et vie scolaire dont la compétence exclusive appartient à l’Etat, nous vous informons que nous avons relancé le recteur d’académie sur une demande de gel des suppressions d’emploi et de la mise en place d’un moratoire sur les licenciements des précaires de ces filières.

Vous remerciant de votre intérêt pour ces propositions de mesures conservatoires, veuillez agréer, madame la Présidente, monsieur le Président, l’expression de notre plus haute considération.

A ST Denis, le samedi 28 décembre 2007
Le secrétaire général
Patrick CORRE

Samedi 29 Décembre 2007
Patrick CORRE
Lu 568 fois

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien