SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

(M.A.J.) TOS lycées : Gagner la bataille d'une revalorisation indemnitaire conséquente , c'est possible !!!

A l'appel d'une large intersyndicale, l'ensemble des personnels de région (Tos compris) sont appelés à faire grève et à se rassembler devant l'hotel de région, le mercredi 18 novembre 2009.

Le SGPEN CGTR est membre actif de l'intersyndicale. Le SGPEN CGTR avec l'intersyndicale appelle notamment l'ensemble des personnels Tos des lycées à se mobiliser massivement.

N'oublions pas que les tos lycées conseil Regional Réunion sont les tos les plus mal loties de france et de navarre.

Ainsi un tos région réunion percoit entre 92,00 € et 98,00 € alors que la moyenne nationale est de 232,00 € mensuels. D'ailleurs les tos du Conseil Général Réunion percoivent la moyenne nationale.
Nous disons "meme travail meme salaire meme indemnités " Tous en grève ".

Nous sommes convaincus que" les lignes peuvent bouger" et que nous pouvons arracher satisfaction sur une revalorisation conséquente du régime indemnitaire, pour peu que nous nous mobilisions.



Intersyndicale Région -Conférence de presse du vendredi 6 novembre 2009
Intersyndicale Région -Conférence de presse du vendredi 6 novembre 2009
Extraits appel intersyndicale - mobilisation du 18 novembre 2009

Après de nombreuses rencontres avec les représentants de la Région, notamment sur la question de la revalorisation du régime indemnitaire, force est de constater que nos sollicitations ne sont pas entendues.

Nous demandons à la Région Réunion de s’engager, a minima, sur un plan de rattrapage indemnitaire immédiat. Nous ne pouvons plus accepter que la Région Réunion soit la région de France qui verse le moins d’indemnités à ses agents.

Aussi, les syndicats CGTR REGION REUNION, SGPEN CGTR, UNATOS-FSU, SDU-CLIAS-FSU et CFDT appellent l’ensemble des personnels de la Région à une mobilisation, le mercredi 18 novembre prochain, devant l’Hôtel de Région.

L’unité d’action est un plus pour l’ensemble des personnels.

Avec nous, tous ensemble,
le 18 Novembre 20

Nou lé pa plis, nou lé pa moin, respek a nou !

(M.A.J.) TOS lycées : Gagner la bataille d'une revalorisation indemnitaire conséquente , c'est possible !!!

ZINFOS974.COM : Préavis de grève à La Région

L'intersyndicale appelle l'ensemble des personnels de la Région Réunion à une mobilisation, le mercredi 18 novembre devant l'hôtel de Région. Elle demande un rattrapage du régime indemnitaire des agents des catégories A, B et C.

L'intersyndicale, composée du Safptr, de la Cgtr-Réunion, du Sgepen-Cgtr, de l'Unatos-Fsu, du Sdu-Clias-Fsu et de a Cfdt seront sur le pied de guerre devant la pyramide inversée, le 18 novembre prochain. Après de nombreuses rencontres avec les représentants de la Région, notamment sur la question de la revalorisation du régime indemnitaire, "force est de constater que nos sollicitations ne sont pas entendues" indique Patrick Corré, porte-parole de l'intersyndicale. "Nous demandons à la Région Réunion de s'engager, a minima, sur un plan de rattrapage indemnitaire immédiat".

"La Région Réunion est la dernière de France en terme de droit indemnitaire" assure Patrick Corré. A titre de comparaison, un adjoint administratif de 2ème classe de la Région Réunion touche une IAT (indemnité mensuelle d'administration et de technicité) de 54 euros. En Normandie, un agent de la même catégorie touche une IAT de 586 euros mensuels.

Vendredi 6 Novembre 2009 - 18:34
Karine Maillot

(M.A.J.) TOS lycées : Gagner la bataille d'une revalorisation indemnitaire conséquente , c'est possible !!!

Clicanoo.com : SOCIAL Grève annoncée à la Région !!!!

(M.A.J.) TOS lycées : Gagner la bataille d'une revalorisation indemnitaire conséquente , c'est possible !!!
C’est une première qui s’annonce à la Pyramide Inversée. A l’appel d’une intersyndicale, le personnel menace de faire grève le 18 novembre prochain. Objet de la contestation : les régimes indemnitaires.

"En matière de gestion humaine, à la Région c’est le fénoir", dénonce sans ambage Patrick Corré de la CGTR. Pour tenter d’y voir plus clair, un mouvement d’humeur sans précédent se prépare dans les rangs du personnel de la Région. A l’appel d’une intersyndicale, fraîchement créée, les employés de la pyramide inversée feront grève le 18 novembre prochain.

Les syndicats réclament une remise à plat des régimes indemnitaires, prestations versées chaque mois à la discrétion de la collectivité. Ils dénoncent un système d’attribution "opaque" et "inégalitaire". Les représentants du personnel s’appuient notamment sur des informations recueillis dans d’autres collectivités. Pour comparaison les employés du département toucheraient 225 euros, ceux de la région Haute-Normandie 586 euros contre 54 euros pour les agents de catégorie C de la pyramide inversée. La grogne est d’autant plus importante que cette catégorie d’employés représente 2/3 de la masse salariale. Les salariés ont donc prévu d’organiser un sit-in devant les grilles du conseil régional.

Clicanoo.com : ECONOMIE Les syndicats sonnent l’heure de la révolte au conseil régional

(M.A.J.) TOS lycées : Gagner la bataille d'une revalorisation indemnitaire conséquente , c'est possible !!!
La Région affronte une fronde des syndicats avec le dépôt d’un préavis de grève pour le 18 novembre prochain. Une intersyndicale demande la remise à plat du régime indemnitaire, trop faible à ses yeux.

À l’exception de l’Unsa, tous les syndicats de la Région Réunion (CGTR Région Réunion, SGPEN CGTR, UNATOS-FSU, SDU Clias, FSU, CFDT, SAFPTR) donnent rendez-vous aux agents de la collectivité le 18 novembre prochain pour un sit-in devant la pyramide inversée.
Ils dénoncent la faiblesse du régime indemnitaire, une prime versée par toutes les collectivités et dont le montant est à leur discrétion. “C’est le plus mauvais de France”, s’insurge Patrick Corré de la CGTR.
En réalité, l’étude de l’intersyndicale compare le montant de cette prime à celui du Département de la Réunion et de la Région Haute Normandie.
Pour un agent de catégorie C, la prime s’élève à 54 euros à la Région Réunion, 225 euros au conseil général et 586 euros en Haute Normandie. “La Région nous dit qu’on bénéficie de la surrémunération. Mais avec le jeu des primes, nos salaires sont quasiment égaux à ceux de la Région Haute-Normandie”, dénonce Lora Damour, de la CGTR. Les agents de la Région bénéficient d’une surrémunération de 53 %.
L’intersyndicale remet aussi en cause l’opacité d’attribution de cette prime. “On ne sait pas très bien sur quels critères est attribuée cette prime”, affirme Lora Damour. “En matière de gestion humaine, la Région, c’est le fénoir”, ajoute Patrick Corré. Les syndicats dénoncent le versement d’une seule prime sur les trois autorisées par la loi. “Les heures supplémentaires, il faut demander à son chef pour être payé, explique Lora Damour.
Quant à l’indemnité d’exercice de mission, elle est juste versée aux directeurs”. Ils espèrent ainsi obtenir dans la foulée une audience auprès des responsables de la Région.

J.-Ph.L.

Le Quotidien 07 novembre 2009 : Conseil Régional - Appel à la grève le 18 novembre Mouvement social inédit !!!

(M.A.J.) TOS lycées : Gagner la bataille d'une revalorisation indemnitaire conséquente , c'est possible !!!

Vendredi 6 Novembre 2009
Patrick CORRE
Lu 872 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien