SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

MOBILITE DES PERSONNELS : NON A LA MOBILITE FORCEE ! OUI A LA MOBILITE CHOISIE !



MOBILITE DES PERSONNELS   : NON A LA MOBILITE FORCEE !  OUI A LA MOBILITE CHOISIE !



Le recteur n’en finit pas d’expérimenter : après les fameux contrats d’objectifs ou il a voulu une nouvelle fois se distinguer pour montrer son engagement militant à devancer les reformes ultra libérales du gouvernement Sarkozy, voilà qu’il introduit aujourd’hui la mobilité forcée pour les personnels

Naturellement, il entend y aller pas touches progressives, l’essentiel étant d’ouvrir la boite de pandore. Ainsi dans un premier temps, cette mobilité forcée devrait concernée les personnels du rectorat


Extrait ci-dessous du projet de note « Mobilité interne des personnels du rectorat pour la rentrée 2011 » qui sera soumis au comite technique paritaire spécial ( CTPS) du vendredi 4 avril 2012

« il a paru nécessaire d’introduire quelques modifications dans l’organisation de la mobilité interne au rectorat dès la rentrée 2012. »
Ainsi la participation aux opérations de mobilité sera-t-elle obligatoire pour tous les personnels titulaires et contractuels de moins de 55 ans et ayant une ancienneté de 10 ans sur leur poste actuel. Cette ancienneté est ramenée à 5 ans pour les personnels contractuels (….). Leurs postes seront déclarés vacants au début des opérations de mobilité.
« L’ensemble des opérations de mobilité interne se déroulera du 04 juin au 16 juin 2011 inclus »
…………..

Notre autorité académique innove ainsi, une véritable terre d’expérimentation que notre académie ! Elle entend imposer dans un premier temps une mobilité forcée aux personnels du rectorat cumulant une certaine ancienneté .Le curseur de l’ancienneté est placé à 10 ans pour les titulaires et 5 pour les non titulaires sachant que ce même curseur peut dans l’avenir évoluer

Ce projet arbitraire , s’il se concrétise , pourra être généralisé à l’ensemble des personnels , toutes filières et services confondus ( eple…) ne soyons pas dupes

Si la CGTR Educ’action est favorable à une mobilité choisie, à une mobilité souhaitée ,elle est en revanche totalement opposée a une mobilité forcée pour les personnels qui est source de stress , et qui ne peut qu’amplifier les phénomènes de burn- out déjà largement pointés du doigt dans l’éducation nationale

Nous considérons que la mobilité doit être source d’épanouissement professionnel au plus grand profit du bon fonctionnement des services

La mobilité forcée « made in rectorat » ne peut qu’être contre productive et alimenter les tensions et la démotivation de fait déjà que trop présentes en raison du caractère récurent des


suppressions de postes . Elle tourne le dos à une gestion moderne des ressources humaines qui doit faire appel à l’adhésion, à l’engagement, au projet partagé et non à la contrainte et au bâton

En conséquence, la CGTR Educ’action demande au recteur d’abandonner son projet de mobilité forcée, d’ores et déjà rejeté par une très grande majorité des personnels selon nos remontées d’informations. Que l’administration fasse circuler un questionnaire sur ce projet, elle pourra ainsi mesurer à quel point celui-ci recueille l’opposition des collègues

Les meilleurs projets sont les projets partagés et non pas les projets imposés

Mobilité forcée NON, Mobilité choisie OUI


LA CGTR EDUC'ACTION


Vendredi 23 Mars 2012
Patrick CORRE
Lu 512 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques