SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Filière Personnels Education

NOUVELLE MAJORITE REGIONALE ET PERSONNELS TOS DES LYCEES



NOUVELLE MAJORITE REGIONALE ET PERSONNELS TOS DES LYCEES

« LES TOS INTERPELLENT CELUI QUI SERA LE NOUVEAU PRESIDENT »


Depuis l’élection de Didier Robert, les personnels tos des lycées sont dans l’expectative. Des inquiétudes s’expriment et des attentes se font jour.

Sur la pérennité et garanties d’exercice des missions de services publics

Sur ce sujet, le SGPEN CGTR souhaite que le futur président de région, après avoir pris connaissance des dossiers, puisse apporter aux personnels des réponses précises sur cette exigence.

Le SGPEN CGTR attire l’attention de la nouvelle équipe régionale sur le fait que les personnels sont très attachés, à raison, à la notion de service public. Ce qui exclut pour nous et pour nos collègues, toute idée d’externalisation et de privatisation des missions des personnels tos (accueil, entretien, restauration ….)


Sur la continuité de la politique de résorption de la précarité

Le SGPEN CGTR qui s’est félicité de la politique de résorption de la précarité et de titularisation des personnels contractuels engagée par l’équipe sortante demande au nouveau exécutif régional de poursuivre dans cette voie et de ne pas avoir recours à la vanne de la précarité.


Sur la continuité de la politique de revalorisation indemnitaire

Les personnels TOS des lycées souhaitent par ailleurs que le protocole d’accord, arraché par la lutte et signé entre l’intersyndicale et la région réunion sur une revalorisation complète du régime indemnitaire soit pleinement honoré.

Il faut savoir que le régime indemnitaire actuel des tos (qui n’a jamais fait l’objet d’une attention particulière de l’ancienne majorité jusqu'à l’organisation des récentes grèves) est le régime indemnitaire le plus mauvais de France et de Navarre.

Pour rester dans nos limites territoriales, un tos du conseil général 974 perçoit ainsi 242 euros mensuels alors qu’un tos Région Réunion percevait, avant l’accord finalisé, 95 euros mensuels en moyenne.

Afin de remédier à cette inégalité de traitement, le protocole d’accord prévoit un alignement complet des indemnités des tos lycées sur celui de leurs homologues du conseil général au plus tard fin 2011 et au plus tôt fin 2010. Le nouveau président de région doit s’engager au respect du protocole d’accord.

Si des inquiétudes s’expriment, des attentes se font aussi jour.

Sur une gestion moins partisane et plus transparente des ressources humaines

Le clientélisme ne doit plus avoir « droit de cité » à la région réunion, les recrutements et la gestion des personnels (mobilité, avancement, promotions ect…) doivent se faire dans la transparence. Par ailleurs, les organisations syndicales doivent pouvoir communiquer sans entraves avec les personnels notamment par courriel et par l’hébergement de sites syndicaux sur l’intranet région et ce, comme éléments d’une modernisation du dialogue social et oxigénation de la démocratie sociale

Le SGPEN CGTR souhaite que ce dialogue social si longtemps mis à mal puisse enfin être promu et devenir une réalité au sein de l’institution régionale.


A St Denis, le mercredi 23 mars 2010
Le secrétaire général du SGPEN CGTR
Patrick Corre

Mercredi 24 Mars 2010
Patrick CORRE
Lu 911 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Filière Enseignante | Filière Administrative | Filière Personnels Education | Filière ATRF | Filière Sociale et Santé | Nos élus aux CAPA | Dossiers communs


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien