SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

Pouvoir d’achat, Salaires, Retraites : Jego le « grand » illusionniste !!!

En bon affidé de la politique gouvernementale, notre secrétaire d’état a une ligne directrice éprouvée : opposer les uns aux autres.

Et pour cela, notre Jego, guilleret, va avec appétence à la besogne en multipliant les déclarations délétères :



Pouvoir d’achat, Salaires, Retraites : Jego le « grand » illusionniste !!!

• Des chômeurs réunionnais accusés d’être des fainéants « que d’offres d’emplois non pourvus »
• Des éligibles aux minima sociaux montrés du doigt « que de paresse »
• Des salariés du privé trop exigeants en matière de revendication salariale brisant ainsi l’équilibre et la compétitivité économique nécessaire « que peu de sens des réalités macro économiques et stratégiques »

Et aujourd’hui, comme si cela n’était pas suffisant des fonctionnaires égoïstes qui ne veulent pas accepter une perte de leur pouvoir d’achat.

Le refrain est connu, c’est celui du « diviser plus pour rogner tous » !

Soyons sérieux, ce n’est pas parce que les fonctionnaires verront le montant de leur retraite amputée que les autres salariés verront leur salaire augmenté.

Bien au contraire, cela servira de prétexte au patronat pour compresser davantage la masse salariale.

« Ce n’est pas à l’heure ou le gouvernement entend réaliser des économies sur le dos des fonctionnaires que nous allons augmenter vos salaires » affirment déjà certains patrons décomplexés.

C’est l’heure des efforts pour tous répond en écho le gouvernement.

Et pendant que ce gouvernement invite chacun à regarder ce que contient l’assiette de son voisin, des centaines de milliards (3 000 milliards sur le plan mondial) sont trouvés et débloqués pour voler au secours des spéculateurs et des requins de la finance internationale qui jouent allégrement avec l’argent des citoyens.

D’ailleurs, coté fric, chacun peut faire le constat qu’il y en a toujours et à profusion lorsqu’il s’agit de faire la guerre ou de sauver les banquiers et les capitalistes et il y en a jamais vraiment pour sauver l’humanité de la faim et de la misère et pour défendre les services publics.

A la Réunion, une personne sur deux vit en dessous du seuil de pauvreté et ce constat est aggravé par un cout de la vie bien plus élevé qu’en métropole.

Jégo lui-même le reconnaît : la vie est bien plus chère à la Réunion. Ce qui l’amène à nous expliquer que l’indexation des salaires des fonctionnaires en activité est justifiée (mais pas pour ceux en retraite, allez comprendre la logique !).

Très bien, Monsieur le secrétaire d’Etat, mais il en faut en tirer toutes les conséquences, en particulier pour les salaires du secteur privé.

Nous le réaffirmons pour la énième fois : Ce ne sont pas les correctifs salariaux (indexations) versés aux fonctionnaires qui sont des anomalies mais l’inexistence d’un tel dispositif, notamment pour les salariés du privé, les allocataires des minima sociaux et prestations sociales car la vie…. est élevé pour tous.

Alors qu’attend donc ce gouvernement pour mettre en place les dispositifs d’accompagnement financiers nécessaires afin de permettre une telle indexation généralisée.

Au lieu de cela et afin ne pas répondre à cette légitime exigence, il fait diversion en désignant les fonctionnaires à la vindicte populaire et affiche par ailleurs son mépris pour la population avec son fameux panier de la ménagère et son leitmotiv : manger low cost habillez vous low cost, vivez low-cost !

Une remarque s’impose : Jego est plus prompt à mobiliser les services de l’état pour une étude comparée des prix dans la grande distribution locale plutôt que d’afficher enfin le différentiel réel des prix entre la Réunion et la métropole.

Pas si fou notre grand illusionniste, il sait en effet qu’un tel comparatif réunion/métropole ferait immanquablement rejaillir au cœur des débats l’impérieuse nécessité d’indexer tous les salaires, prestations sociales et mimina sociaux sur le coût de la vie .

Cela il n’en veut pas car sa feuille de route à pour seule architecture : « Le nivellement par le bas ».



Le secrétaire général du SGPEN CGTR

Patrick CORRE

Samedi 18 Octobre 2008
Patrick CORRE
Lu 795 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien