SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Filière Enseignante

Réforme des ryhtme scolaires : le désordre organisé et les enfants perdants ! Mobilisation nationale le 14 novembre





Quoique l’on en dise, le ministre PEILLON a perdu de sa superbe et de sa « zénitude ». Toujours droit dans ses bottes jusqu’à présent, voilà que notre cher ministre multiplie les sorties médiatiques pour vendre une réforme qui a bien du mal à passer puisque près de 73% des citoyens n’en veulent pas dans leur commune

Méthode Coué oblige, il va jusqu’à annoncer que sa réforme est très positive et que les acteurs sur le terrain sont satisfaits, rien que ca ! Mais même mille fois répété un mensonge n’en devient pas une vérité.

La couleuvre est trop grosse à avaler et pris les pieds dans le tapis face à l’incrédibilité générale, il s’empresse de corriger le tir : « Si ca ne marche pas » « s’il y a des couac » dit il , ce n’est pas à cause de ma réforme mais à sa mauvaise mise en œuvre . Le ministre renverse ainsi les rôles en faisant ainsi glisser la charge de la responsabilité sur les acteurs de terrain. Une méthode pour le moins affligeante qui ne grandit pas son promoteur

Après avoir chargé la mule sur les collectivités locales en leur faisant notamment supporter de nouvelles charges financières alors que corrélativement les dotations d’état baissent , voilà que notre ministre se défausse de ses propres turpitudes en faisant le procès de l’incompétence « à la base ».

Et comme tout est perfectible, perché haut, très haut dans sa tour d’ivoire, notre ministre évoque de possibles modifications et ajustements au niveau de la maternelle

Ainsi va-t-il produire prochainement des recommandations afin que tout aille mieux dans le meilleur des mondes possibles et que sa réforme puisse être portée avec enthousiasme jusque dans les villages les plus reculés

Plus sérieusement, le 1er bilan qu’on peut tirer de l’application de la réforme des rythmes scolaires , à 3 mois de sa mise en œuvre dans les 20% de communes qui ont décide de passer à la semaine de 4,5j en 2013 , c’est que ca ne marche pas !

Une mise en œuvre de la réforme chaotique qui amène, un peu plus , chaque jour qui passe sont lot de rejet et alimente une colère qui ne cesse de grandir tant du coté des parents d’élèves , des élus locaux que des enseignants

Sur le terrain, ca bloque, les enfants n’ont jamais été autant fatigué alors que le gouvernement prétendait améliorer leur concentration, même la sieste est interrompue. Les inégalités territoriales dans l’offre éducative périscolaire sont criantes, l,’encadrement insuffisant par la réduction du ration animateurs/ nbre d’enfants n’est pas sans poser des soucis de sécurité, l’absence de qualification des intervenants s’ajoute à la disparité de l’offre péri scolaire lorsqu’elle existe ect….., le cout de la reforme grève fortement les finances exsangues des collectivités

On ne peut plus parler de réforme « des rythmes scolaires » mais de dérégulation des rythmes biologiques de enfants

Les faits nous donnent raison , non seulement cette réforme ouvre la voie à la territorialisation de l’école de la république mais elle est néfaste pour les enfants sur le plan pédagogique et éducatif

La colère gronde ! Elle s’exprime notamment par des contestations sur le terrain des différents acteurs concernés

Au niveau des parents d’élèves : Un collectif national de parents d’élèves a été constitué et ne cesse de prendre de l’ampleur. Il appelle d’ailleurs à un boycott, une journée sans élèves le mercredi 13 novembre 2013

Au niveau des élus locaux et communes : Fait sans précédent, des maires qui avaient décidé de mettre en œuvre la reforme en 2013 ont décidé de suspendre son application, ouvrant ainsi la brèche à de multiples initiatives similaires .Mieux, certaines communes ont déjà pris la décision de ne pas appliquer la réforme en 2014

Au niveau des enseignants : la mobilisation engagée au cours du premier semestre 2013 se poursuit et elle va s’exprimer de nouveau notamment à l’occasion de la grève nationale du jeudi 14 novembre qui poursuit deux objectifs :

- La suspension de la mise en ouvre de la réforme là ou elle s’applique et le non passage des autres communes en 2014

- L’abrogation du décret organisant cette réforme


A la Réunion, une intersyndicale large composée de pas moins de 7 syndicats ( cgtr educ’action, saiper pass, sud education, sne, fnec fp fo , sunipp fsu , Scenrac cftc ) appelle à l’action le jeudi 14 novembre , par la grève et par l’organisation d’un rassemblement devant la préfecture à 10h

Il est possible de gagner sur ces revendications tant ca coince et tant cette réforme, c’est le désordre organisé. A cet égard, les récents sondages constituent un véritable camouflet pour la réforme Peillon des rythmes scolaires

Ainsi, dernière en date, une large enquête consultation menée par une radio nationale reconnue fait apparaître de façon nette l’opposition de citoyens à la reforme

Ainsi prés de 70% des personnes interrogées affirment que leurs enfants sont plus fatigués que lors des rentrées précédentes .Prés de 66% considèrent que les cours ne paraissent pas mieux répartis sur la semaine. 60% que l’emploi du temps ne permet pas à l’enfant de se repérer . 70% que les activités périscolaires sont de mauvaises qualités .et enfin 72, 86% des répondants ne sont pas favorables à la mise en place de la réforme des rythmes scolaires dans leur commune

Cette enquête valide les précédentes enquêtes d’opinion qui avaient déjà marqué le rejet de cette réforme par les citoyens

Une raison de plus pour que nous soyons dans la grève le jeudi 14 novembre 2013.


CGTR EDUC ‘ACTION

Jeudi 7 Novembre 2013
Patrick CORRE
Lu 9 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Filière Enseignante | Filière Administrative | Filière Personnels Education | Filière ATRF | Filière Sociale et Santé | Nos élus aux CAPA | Dossiers communs


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien