SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Mobilisation

Répression syndicale : Intervention très musclée et … Ecoute téléphonique ?


Nous allons montrer très prochainement à l’Etat notre grande détermination .......




Communiqué de presse



Le SGPEN-CGTR et L’Unatos FSU constatent qu’au lieu et place du nécessaire dialogue avec les personnels, le Préfet sur recommandation de l’inspecteur d’académie a fait charger les personnels précaires en prenant le soin particulier de réserver un traitement de choc aux secrétaires et responsables de nos deux organisations syndicales dans le but évident de briser toute forme de contestation à l’avenir.

Que le Préfet et l’I.A sachent que la logique répressive, celle du bâton et de la violence policière n’entamera pas notre détermination, bien au contraire.

Nous allons dans « les heures ou les jours qui viennent » donner de nouveau un aperçu à l’Etat de notre capacité à refuser l’inacceptable : à savoir la mise à mort programmée de nos collègues précaires par l’état employeur.

Par ailleurs , tout un faisceau d’indices convergents et des éléments pour le moins troublants nous laissent à penser que des écoutes téléphoniques intéressant nos responsables syndicaux ont été diligentées par les pouvoirs publics.

Afin de lever toute équivoque et clarifier une situation qui pourrait devenir délétère, les organisations syndicales SGPEN-CGTR et Unatos FSU demandent à monsieur le Préfet , de nous apporter la garantie de l’absence d’écoutes téléphoniques .

A défaut, nous tirerons bien évidemment toutes les conséquences d’un tel silence préfectoral.

Face au sort que l’Etat entend réserver aux fils et filles de notre pays, nous appelons chaque Réunionnaise et chaque Réunionnais à faire corps avec les plus démunis et les plus exposés socialement, par devoir élémentaire de solidarité bien sur mais aussi parce que nos enfants seront demain les premières victimes des 700 suppressions d’emplois annoncées dans les collèges et lycées.

A ST denis, le mardi 06 décembre 2005 à 11h00



le Secretaire général du SGPEN-CGTR Le Secretaire académique de l'Unatos FSU
patrick Corre christian Picard

Jeudi 8 Décembre 2005
Patrick CORRE
Lu 633 fois

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien