SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Rectorat

SUR LE PROJET D'ADAPTATION DES HORAIRES D'OUVERTURE AU RECTORAT



SUR LE PROJET D'ADAPTATION DES HORAIRES D'OUVERTURE AU RECTORAT
« Dans le but d’améliorer l’accueil de notre service, nous souhaitons connaître votre avis et vos attentes sur les horaires d’ouverture du service… »

C’est en ces termes que l’administration demande notamment aux usagers de remplir un questionnaire disponible à l’accueil du rectorat

Ce questionnaire vise à rendre effective la charte Marianne qui a pour finalité un renforcement des garanties données à l’usager en terme de réponses à ses demandes, que celles-ci soient formulées par voie téléphonique, par internet, ou suite à un contact physique avec l’administration.

Ces garanties selon la charte sont à analyser en prenant en compte les politiques menées (suppressions d’effectif, éloignement des centres administratifs…)

Est préconisé notamment dans cette enquête l’élargissement des horaires

Le SGPEN CGTR souligne une nouvelle fois la nécessité d’impliquer les personnels et les usagers pour apporter les bonnes réponses aux besoins. Les organisations syndicales doivent être partie prenante, ce qui n’est pas toujours le cas. L’organisation de l’accueil doit aussi faire l'objet d'une large concertation et de discussions approfondies notamment lors du C.T.P.S qui sera prochainement mis en place

La même démarche doit prévaloir en ce qui concerne l’amplitude d’ouverture des bureaux. L’élargissement de cette amplitude n’est pas forcément justifié.

Le SGPEN CGTR est bien évidemment favorable à un meilleur accueil des usagers, c'est même une exigence de service public que tout agent a naturellement à cœur de porter

Le SGPEN CGTR observe néanmoins l'incohérence de l'administration qui déclare d'un coté vouloir améliorer l'aspect qualitatif de l'accueil et en même temps supprime des milliers d'emploi avec toutes les incidences très fortement négatives sur la qualité du service rendu aux usagers

Le SGPEN CGTR fait une suggestion au recteur d'académie : Que ce dernier intervienne fortement afin qu'il n'y ait pas cette année encore des suppressions de postes dans les services académiques . En effet, selon les informations dont nous disposons les services du rectorat devraient etre amputés de 5 emplois de catégorie C en 2010

Le SGPEN CGTR le répète : on ne peut vouloir subrepticement ( comme le fait le rectorat dans son enquete) à la fois suggérer l’ouverture du rectorat le samedi , étendre les plages horaires d'ouverture ,prétendre vouloir améliorer l'acceuil des usagers et en même temps organiser une nouvelle saignée des effectifs qui va affaiblir le service public

Le SGPEN CGTR s'opposera à tout passage en force de l'administration sur ce dossier , à toute réorganisation qui n'aurait pas recu une large adhésion des personnels dans l'interet bien compris des usagers

Le SGPEN CGTR demande à la communauté éducative , aux usagers , de faire bloc contre les suppressions de postes dans la filière adminsitrative .Celles ci vont non seulement accroitre la charge de travail des personnels qui travaillent déjà à flux tendus et souvent dans le stress mais cela va aussi sensiblement la qualité de service rendu à l'usager

A St Densi, le vendredi 12 février 2010

Le secrétaire général du SGPEN CGTR

Patrick Corré



LE SGPEN CGTR propose aux personnels d’ouvrir le débat sur cette question. N'hésitez pas, donnez votre avis sur notre forum !!!!

Contribution d'un collègue sur l'enquête

Justement à propos de la restructuration des services sur fond suppressions de postes, actuellement se met en place la fameuse plate-forme financière avec pour outil principal le logiciel CHORUS !!!
Une cellule "achats" est érigée avec la désignation après appel de candidatures avec l'apport de 2 adjoints "ponctionnés" à la DPP 4 et la DSI. Parallèlement, une cellule "marchés" est érigée avec la nomination du SAENES de la DAISU .

Dans ce contexte pour le moins "précipité", plusieurs questions se posent :

Comment concilier disponibilité, efficacité ( réponses adaptées au téléphone, réponse au courrier dans les temps, accueil physique soigné etc ) avec les suppressions de postes qui entrainent surcharges de travail et polyvalence de plus en plus grande des collègues "survivants" ?

A quoi servent les instances consultatives réglementaires ( CTP, bientôt le CTPS au Rectorat ) si les décisions sont actées et concrétisées unilatéralement ?

Quelle crédibilité accorderont encore nos collègues aux représentants du personnel si ceux-ci sont constamment contournés, devancés bref mis le plus souvent devant le fait accompli ?

En conclusion, il est important que chaque collègue se sente concerné par les conséquences de l'application de la RGPP : Nul n'est désormais à l'abri des suppressions de postes, des restructurations non sans conséquence sur nos carrières.


Jean Marie Chavriacouty

Vendredi 12 Février 2010
Patrick CORRE
Lu 578 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien