SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Editos

Souffrance au travail-harcelement: Lettre au nouveau secrétaire général



Souffrance au travail-harcelement: Lettre au nouveau secrétaire général
Monsieur le secrétaire général



Objet : Souffrance au travail- Harcèlement moral – Propositions


Monsieur le secrétaire général,

A l’occasion de cette nouvelle rentrée 2012/2013, nous avons été interpellés par des collègues qui nous ont fait état de situations de souffrance au travail et de harcèlement

Jusqu’à récemment, les juges étaient restés sur la théorisation de Marie-France Hirigoyen pour qualifier le harcèlement moral, mais une jurisprudence récente a permis de mettre en évidence l’existence d’un harcèlement managérial ou institutionnel. Ainsi, dans un arrêt du 10 novembre 2009, la Chambre sociale de la Cour de cassation évoque que les méthodes de gestion mises en œuvre par un supérieur hiérarchique peuvent constituer du harcèlement moral managérial : « (...) peuvent caractériser un harcèlement moral les méthodes de gestion mises en œuvre par un supérieur hiérarchique dès lors qu’elles se manifestent pour un salarié déterminé par des agissements répétés ayant pour objet ou pour effet d’entraîner une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel (...) ».

Force est de constater que l'action ou l'inaction de la hiérarchie est souvent en cause : « non résolution de conflits », « sentiment de manque de considération », « modifications organisationnelles et structurelles profondes posant question sur le sens du travail et affectant le collectif » et en particulier relative au « suivi des activités », « non remplacement des effectifs », " modifications des locaux, incompréhension de décisions hiérarchiques », « perception pour plusieurs salariés de ne pas être soutenus, et/ou reconnus dans leur travail ».

Il convient donc dès lors d’aborder la question de la souffrance au travail et celle du harcèlement moral dans toute ses dimensions et pas uniquement sous le seul prime interrelationnelle et ce, afin d’y apporter les réponses individuelles, collectives et institutionnelles adéquates

A maintes reprises nous avons souligné la nécessité d’une véritable prise en compte de cette problématique par la mise en œuvre d’une stratégie et d’un plan d’actions.. En vain !

Que cela soit bien clair : Nous ne pouvons accepter que des requêtes de personnels en souffrance soient tout simplement ignorées comme cela à été manifestement trop souvent le cas à ce jour. L’administration a trop souvent tourné le dos aux principales dispositions législatives en matière de harcèlement et d’obligation de prévention qui prévoient que l’employeur est tenu de prendre toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les agissements de harcèlement » moral (article L. 1152-4 du nouveau Code du travail) ou sexuel (article L. 1153-5 du nouveau Code du travail).

Les risques psychosociaux doivent, est il besoin de le souligner, faire l'objet d'une obligation de résultat de la part de l'employeur avec notamment l’apport de mesures préventives.

La mise en place de baromètres : Baromètre de Climat Social ; Baromètre des Stresseurs Organisationnels ; Baromètre de Qualité Managériale , Baromètre de Gouvernance Sociale ; Baromètre du Moral au Travail ect.. constituerait un outil intéressant concernant la perception des personnels sur les grands thèmes de leur vie professionnelle ….

- Le climat social
- La perception de la gouvernance sociale
- La perception du management de proximité
- L’état d’esprit vis-à-vis du travail
- L’exposition au stress
- La valence de la valeur travail
- Le degré d’implication au travail


Lors de notre dernière rencontre, vous avez déclaré être prêt à agir en ce domaine

Aussi, nous vous rappelons quelques unes de nos propositions :

-Dresser un état des lieux par la conduite d’un audit sur la souffrance au travail et les risques psycho sociaux

Création d’un observatoire et d’une cellule académique opérationnelle de lutte contre le harcèlement moral la souffrance au travail et les discriminations ( espace de médiation …) avec des correspondants de bassin et un réseau de « sentinelles »

- Module de formation obligatoire des chefs de service et d’établissements sur la prévention des risques psycho-sociaux

-Renforcement de la médecine de prévention

- Saisine du CHSCT

- ……..


Face aux enjeux, la collégialité nous parait souhaitable et la tenue d’un groupe de travail opportune pour une mobilisation optimale de tous les acteurs

Dans l ‘attente d’une réponse votre part, veuillez agréer, monsieur le secrétaire général, nos meilleures salutations

P/La CGTR EDUC’ACTION
Le secrétaire général
Patrick Corré

Lundi 1 Octobre 2012
Patrick CORRE
Lu 347 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien