SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Précarité

TABLE RONDE SUR LES TOS PRECAIRES , MERCREDI 21 DECEMBRE 2005

article du J.I.R



TABLE RONDE SUR LES TOS PRECAIRES , MERCREDI 21 DECEMBRE 2005



La saga des Tos précaires

Une réunion tripartite (préfecture, collectivités territoriales et syndicats) doit se tenir aujourd’hui à la Région. L’objectif est d’éviter un délestage de salariés jetables, à la manière des multinationales.

[21 décembre 2005]


Oui, il y aura une réunion tripartite ce mercredi. Le préfet a semble-t-il donné son accord pour la fameuse table ronde demandée par le conseil académique de l’Éducation nationale (lire notre édition de samedi)... mais sans la nommer “table ronde”. Un accord apparemment donné du bout des lèvres, si l’on en juge par la discrétion de la préfecture à ce sujet. Il faut dire que cette réunion, un peu attendue comme celle de la dernière chance par les deux autres parties (les collectivités territoriales et les syndicats) n’est pas franchement désirée en préfecture. Elle aura probablement lieu en fin de matinée, à la Pyramide inversée. On l’a déjà dit : les 700 personnes assurant des tâches d’entretien ou d’accueil sous le nom de “Tos” (techniciens, ouvriers et agents de services), mais titulaires d’un contrat précaire (CES, CEC, CDD...) voient arriver inexorablement la fin de leur contrat. Certains pointent déjà à l’ANPE, d’autres n’ont plus que quelques semaines à attendre.

ABUS DE CONTRATS PRÉCAIRES

On connaît aussi la réponse de l’État : la loi sur la décentralisation doit être appliquée. Officiellement, la décentralisation, c’est le rapprochement des décideurs et des administrés. Un objectif parfaitement louable, tant qu’il transfère de l’État aux collectivités (Région et Département) les humains avec l’argent nécessaire pour les payer. Mais pendant que se négocient courtoisement les modalités de transfert des 1326 Tos titulaires, le sort des précaires est toujours l’objet d’un ping-pong inconvenant. “Prenez-les, c’est à vous de les payer”, dit l’État. “Non, nous n’avons pas les moyens”, rétorquent Région et Département, toutes divergences politiques bues. “Mais si, nous vous donnerons l’argent”. “Mais nous allons construire d’autres collèges et lycées, nous aurons besoin d’encore plus de personnel et d’argent”. Etc. La Région, par la voix de son président Paul Vergès, exhume fort à propos une réponse ministérielle de mai 2005 qui précise que justement, ces contrats précaires ne font pas partie du paquet-cadeau de la décentralisation. Avec Nassimah Dindar au Département, les deux présidents expliquent qu’ils ont mission de gérer correctement l’argent public : ce n’est pas pour accepter des dépenses sans recettes assurées. Quel intérêt le citoyen trouvera-t-il dans une décentralisation qui fera exploser ses impôts locaux ? Dans une île où l’abus de contrats précaires dépasse les habitudes métropolitaines (700 Tos précaires pour 1326 titulaires), la décentralisation se traduit par un délestage de salariés jetables à la manière d’une multinationale. Ce n’était pas le but affiché par les députés qui l’ont votée.

Véronique Hummel

Mercredi 21 Décembre 2005
Patrick CORRE
Lu 456 fois

Editos | Carrières | Contractuels | Précarité | Retraites | Mobilisation | Rectorat | UNIVERSITE | DJSCS | CRDP | Textes juridiques


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien