CGTR EDUC'ACTION : Le Blog des contractuel(le)s de l'Académie de LA REUNION
APRES LA VICTOIRE SUR LA REQUALIFICATION DES CONTRACTUELS PERMANENTS : FAISONS  RECULER LA PRECARITE POUR LES  AED , EVS
LE COMBAT GAGNE POUR LA REQUALIFICATION DES VACATAIRES PERMANENTS EN CONTRACTUELS DOIT NOUS ENCOURAGER A POURSUIVRE LA LUTTE POUR FAIRE RECULER LA PRECARITE POUR LES AED , EVS

Conséquence du manque de moyens du aux récurrentes suppressions de postes dans notre académie, la situation des assistants d’éducation ne cesse de se dégrader d’année en année

Leurs misions sont dans les faits souvent détournés et dévoyées par certains chefs d’établissement peu scrupuleux du respect du statut de nos collègues

Aujourd’hui, dans nombre établissements, les AED sont souvent utilisés comme « vigiles » . Certains sont même employés sur des postes de reprographie comme c’est notamment le cas au LP Roches Maigres de ST Louis ou sont sur des emplois d’administratifs.

Le renouvellement de leur contrat ( diminué à 1 an voire 6 mois alors qu’ils pourraient être conclus sur le terme de 3 ans renouvelable une fois) qui dépend du bon vouloir du chef les incitent à la prudence et rares sont ceux qui osent dénoncer les détournements de leurs missions , l’absence de véritables formations et une grille salariale au rabais même si au final ils gagneraient à dire NON AUX ABUS ET A LA SUPER EXPLOITATION

Contrairement à ce que certains pourraient laissent entendre, on ne peut pas faite tout et n’importe quoi avec les personnels. Ils ont des droits et il existe de nombreuses possibilités pour que ceux-ci soient respectés. L’état de droit existe et à chaque fois que les droits élémentaires des collègues sont bafoués, il ne faut pas hésiter à nous interpeller

Nombreuses sont les actions juridiques que nous avons gagné et les renouvellements de contrats arrachés en dépit de l’opposition initiale de quelques super exploiteurs, importantes sont les sommes obtenues accordées au titre des réparations des préjudices. Bref , s’il ya bien un message que nous voulons faire passer, c’est celui « ARRET PRESS LE CITRON RESPEK A NOU , RESPEK NOT DROIT , ZESCLAVAGE LE FINI !!!!!

Un petit mot également sur les E.V.S en contrats aidés qu’il ne faut pas oublier eux si invisibles aux yeux du rectorat : A l’instar souvent des AED, les personnels EVS en emploi aidé ne bénéficient d’aucune réelle formation ni de réelle insertion, ni d’accès facile aux droits syndicaux.

Pour toutes ces catégories EVS, AED … La CGTR Educ’action considère que les missions de ces personnels doivent être effectuées par des fonctionnaires puisque les besoins sont bien réels et revendique donc la transformation de ces emplois précaires en emplois pérennes par la création de corps spécifiques d’emplois statutaires

Dans l’immédiat, la CGT Educ’action revendique :

- Un moratoire sur les fins de contrat
- le réemploi immédiat de tous les EAD EVS … qui ont été licenciés sur leur poste.
- un meilleur accès aux formations et un encadrement strict des contrats sans modulation du temps de travail (c'est-à-dire sans annualisation),
- des contrats à 35h afin que les collègues puissent vivre décemment,
- leur recrutement en CDI

A St Denis, le samedi 8 octobre 2011

le Secrétaire Général de la CGTR EDUC'ATION

Patrick CORRE

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 8 Octobre 2011 à 14:06 | Commentaires (1)

Rejoignez la CGTR EDUC'ACTION

Recherche

Les articles




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile