CGTR EDUC'ACTION : Le Blog des contractuel(le)s de l'Académie de LA REUNION

La mobilisation pour une loi de titularisation et pour la fin de la précarité reste d'actualité
Bousculé par les mobilisations, le gouvernement a ouvert des discussions sur le scandale que constitue la situation des non-titulaires dans la Fonction
publique, discusions ayant abouti à un protocole le 31 mars 2011.

L'estimation du ministère de l'Éducation nationale de 9 000 à 10 000 personnels concernés par les dispositifs de titularisation et de passage en CDI est en deçà des attentes et des possibilités du protocole. Elle n'a, de plus, pas de valeur sans la connaissance du "mode de sélection" (non connu fin août) et sur
le nombre d'emplois offerts à la titularisation.

Les premiers travaux du ministère proposent des concours réservés… alors que le protocole laisse la possibilité d'un examen professionnel.

C'est la moins mauvaise des options, la CGT Éduc'actio demande, avec les autres organisations syndicales, qu'elle soit retenue. Le protocole
prévoit le financement de toutes les titularisations, quel que soit le mode de sélection choisi, pourquoi le ministère choisit-il d'emblée le moins favorable aux personnels ?

Par ailleurs, tous les personnels des......................... ( lire la suite en téléchargenat ci dessous notre 8 paegs special non titulaires )

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 2 Septembre 2011 à 19:52 | Commentaires (0)

Document(s) à télécharger en bas de pages :
- Positionnement CGT Fonction Publique
- Conditions de recrutement et de recours
- Parcours professionnel et titularisation
- Conditions de gestion
- Statistiques


Communiqué de l'UGFF CGT : Non titulaires - Propositions de la CGT
L’UGFF vous présente ses meilleurs vœux

Elle vous transmet ci-joints les fichiers résumant le positionnement de la CGT dans la concertation de l’automne 2011 sur les non-titulaires :

- le positionnement commun des fédérations CGT de la Fonction publique ( proposition plate-forme...) datant de juin 2010
- les 4 résumés, transmis par écrit à la DGAFP, du positionnement CGT dans les 4 groupes de travail : conditions de recrutement et de recours (gt 2) parcours professionnel et titularisation (gt 3) conditions de gestion (gt 4) statistiques (gt 1 et 5 : 2 réunions)

La proposition de plate-forme est un document de travail qui fait consensus entre les 3 fédérations UGFF, Santé et Services Publics, mais n’est pas une plate-forme en tant que telle validée par toutes les CE et congrès. Elle a un usage interne à la CGT, pour servir de boussole à notre intervention en groupe de travail, et est rédigée comme telle.

Les 4 résumés pour la DGAFP, qui déclinent la proposition de positionnement CGT précédente, et résument nos positions communes et notre argumentation à l’oral pendant chacun des groupes de travail, sont bien sûr publics. C’est la position de la CGT auprès de la Fonction Publique et la CGT ne négocie pas en secret et rend compte des positions prises.

La première réunion de négociation sur les propositions du gouvernement sur les non-titulaires aura lieu le 11 janvier, et une réunion intersyndicale des fédérations de la Fonction publique se tiendra le 5 janvier.

Une analyse des propositions gouvernementales, très insuffisantes et certaines très contestables comme le contrat d’opération, vous sera transmise ultérieurement.

Montreuil, le 4 janvier 2011

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 4 Janvier 2011 à 17:23 | Commentaires (0)

COURT-MÉTRAGE SUR LE RASSEMBLEMENT DE JEUDI 9 DÉCEMBRE AU TROCADÉRO,
RÉALISÉ PAR LES COPAINS DE LA VILLE DE BOBIGNY.


Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 14 Décembre 2010 à 23:24 | Commentaires (0)

VOIR LES PHOTOS DE CETTE JOURNEE EN CLIQUANT SUR LE LIEN SUIVANT : http://www.sgpen-cgtr.com/photos/Mobilisation-des-ANT-du-9-decembre-2010_ga58433.html


Les contractuels de l'Académie n'acceptent plus leur précarité
Article paru sur site Zinfos974.com du 09 décembre 2010

Sur un appel national à manifester dans la fonction publique, le SGPEN CGTR a réussi à mobiliser plusieurs dizaines de personnels contractuels devant les grilles du Rectorat, ce matin. D'autres n'ont pu se déplacer mais étaient en grève toute cette journée.

Personnels administratifs, techniciens, documentalistes… Les contractuels du Rectorat et de l'Université, soit 168 personnes à la Réunion, exigent moins de précarité et même, un plan de titularisation pour l'ensemble du personnel.

Normalement embauchés pour répondre à un besoin ponctuel, ils occupent en fait souvent des postes permanents car ils coûtent moins cher. Après 10 ans aux espaces verts à l'Université de la Réunion, Jean-Paul Nativel a appris la semaine dernière qu'il perdra son poste au mois de février 2011. "Un courrier du président de l'Université nous avait assuré qu'aucune suppression de postes n'était à craindre, finalement lors d'une réunion la semaine dernière, on nous convoque tous et on cite les noms de ceux qui sont remerciés… Et comme si de rien n'était, nous sommes conviés mardi à un pot de fin d'année avec le président ! On nous donne à manger avant de nous jeter à coup de pied dans le derrière".

Colère et détermination ce matin. Dans le calme, une délégation a fait part de ses requêtes auprès d'un représentant du Rectorat, puis auprès du président de l'Université de la Réunion. "Le président nous a expliqué ne pas vouloir s'engager à demander une extension de budget pour sauver les 16 contractuels qui perdent leur poste en février, puis les 40 les semaines suivantes", a informé en fin de matinée Marie-Claire Françoise, la responsable des non-titulaires à l'Académie de la Réunion. Ce début d'après-midi, c'est à la Région que les non-titulaires allaient chercher un soutien.

"Une disposition législative dérogatoire pour un plan local de résorption de la précarité et de transformation des emplois précaires en emplois statutaires doit être prise sans tarder", a affirmé ce matin le représentant syndical du SGPEN-CGTR, Patrick Corré.

Majoritairement en CDD, les contractuels peuvent depuis 2005 passer en CDI de droit public après six ans de CDD sans interruption. Mais la règle est "trop souvent détournée, notamment par les collectivités locales", selon le ministère qui a affirmé vouloir remettre de l'ordre.

ZINFOS974.COM
Jeudi 9 Décembre 2010 - 17:52
Melanie Roddier

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 9 Décembre 2010 à 23:48 | Commentaires (0)
1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 16

Rejoignez la CGTR EDUC'ACTION

Recherche

Les articles




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile