SUIVEZ NOUS SUR FACEBOOK

SITE SPECIFIQUE SPÉCIAL COVID DE LA CGT FONCTION PUBLIQUE

BUREAU ACADEMIQUE -RESPONSABLES CGTR EDUC'ACTION-CLIQUEZ ICI !!

LES GUIDES JURIDIQUES
DE LA CGT EDUC'ACTION

ESPACE du 1er DEGRE
de la Cgt Educ'Action

Le GUIDE ATSS
DE LA CGTR EDUC'ACTION

RESPONSABLE CGTR EDUC DES AESH
- ADELINE MARCHAIS AU 0.692.36.91.08






           
Filière Administrative

Remplacement des gestionnaires et agents comptables en cours d’année

Réponse au courrier du Secrétaire général d'académie
Lettre du SG ( voir lien en bas de page)



Les commissaires paritaires du SGPEN-CGTR



à

Monsieur le Secrétaire général d'académie,

Par courrier précité en objet adressé à notre syndicat, vous faites état d’une requête des commissaires paritaires CASU et AASU qui demanderaient " de façon récurrente et compte tenu de la situation des emplois dans l’académie, que le poste aide et conseil implanté au rectorat, soit utilisé à des fins de dépannage immédiat sur le terrain " et vous nous proposez de participer sur cette question à un groupe de travail le lundi 07 novembre 2005.

Il nous parait tout d’abord indispensable de vous indiquer que même si les gestionnaires de catégorie B vous semble quantité négligeable, ce courrier du SGPEN-CGTR constitue une réponse collégiale axée sur des critères fonctionnels et non catégoriels.

Il nous apparaît ensuite nécessaire de vous préciser que nos commissaires paritaires n’ont jamais formulé un tel vœu et ce, qu'ils soient AASU ou même, comme vous semblez l'oublier, SASU.

Non seulement nous ne sommes pas favorables à ce que l’on déleste les très maigres moyens mis à disposition des agents comptables et gestionnaires d’EPLE, mais nous souhaitons bien au contraire que l’on donne à "la mission aide et conseil" les moyens d’un véritable fonctionnement en renforçant cette structure d’essence conceptuelle et d’expertise par l’apport de moyens humains, techniques et juridiques appropriés.

Notre syndicat n’a jamais prôné la politique du "déshabiller Pierre pour habiller Paul". La question des moyens, celle du manque d’effectifs de remplacement pour les catégories A et B dans notre académie ne peut en effet être réglée par une telle mesure de redéploiement aussi dérisoire que malvenue.

Nous réaffirmons notre position qui n’a jamais varié d’un iota : le Ministère et l’autorité rectorale doivent avoir à cœur de mener et développer une véritable politique de gestion prévisionnelle des effectifs, ce qui n’est pas le cas actuellement loin s’en faut.

Cette carence dont l’administration porte l’entière responsabilité doit être corrigée, et le plus vite sera le mieux.

Nous ne pouvons nous contenter de remplacements assurés à la hâte, produits d’une gestion à la petite semaine ballottée au gré du vent ! Nous ne pouvons pas davantage accepter que les remplacements des gestionnaires et comptables de catégorie A et B soient assurés par des contractuels de catégorie C, exploitables et corvéables à merci. Ils se retrouvent propulsés à des responsabilités, sans formation et sans aucune gratification pour le "service d’exception rendu".
Cela est inacceptable à bien des égards.

Afin de clarifier une position que vous nous prêtez de fait et que nous ne partageons pas, nous vous rappelons une nouvelle fois nos revendications :

- Mise en œuvre d’une véritable politique de gestion prévisionnelle des effectifs : évaluation et bilan des procédures et résultats.
- Remplacement des comptables et gestionnaires par des titulaires de même grade.
- Réflexion sur la mise en œuvre opérationnelle d’équipes de titulaires remplaçants volontaires.
- Possibilité de recours à des contractuels de catégorie A et B formés préalablement seulement en cas de besoins de remplacement imprévisibles et très ponctuels et exceptionnellement recours aux contractuels de catégorie C qui doivent dans tous les cas s’être vu également dispenser une véritable formation avec une reconnaissance financière et administrative de leur expérience et qualification.

Concernant la mise en place d’un groupe de travail, nous n’avons naturellement pas d’objection de principe. Permettez-nous seulement d’émettre le vœu que les revendications sus indiquées puissent au moins faire l’objet d’un débat sérieux et de réponses toutes aussi sérieuses sur le fond autres que du rafistolage d’urgence.

En dépit des fortes réserves sur les "attendus possibles et constructifs" des travaux de ce groupe de travail, nous participerons néanmoins à celui-ci, lundi 07 novembre 2005, sans illusion aucune.

A l’avenir, il nous serait fort agréable, Monsieur le secrétaire général, que vous preniez soin de faire le distinguo entre les positions connues et exprimées des différentes organisations syndicales et que vous ne nous fassiez pas l’injure de nous attribuer une position qui n’est pas et n’a jamais été la nôtre, ne serait-ce que par respect de notre liberté d'opinion syndicale.

Veuillez agréer, Monsieur le secrétaire général, l’expression de nos salutations distinguées.

A saint Denis, le lundi 3 novembre 2005


Les représentants SGPEN-CGTR à la CAPA des AASU
Patrick Corre
Guy Deridet

Les représentants SGPEN-CGTR à la CAPA des SASU
David Dell'Aquila
Marie-Aude Duquerroy

Jeudi 3 Novembre 2005
David Dell'Aquila
Lu 676 fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Filière Enseignante | Filière Administrative | Filière Personnels Education | Filière ATRF | Filière Sociale et Santé | Nos élus aux CAPA | Dossiers communs


ADHESION A LA CGTR EDUC'ACTION
CLIQUEZ SUR LE LOGO !!!
Trésorière : Fabiola Thermidor - 0693.94.01.99

Newsletter


L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Forum


Le site de l'Union Nationale des Syndicats de l'Education Nationale

Le site de l'Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires


Le Quotidien de la Réunion et de l'Océan Indien