CGTR EDUC'ACTION : Le Blog des contractuel(le)s de l'Académie de LA REUNION

Revalorisation salariale des ANT :Un pas en avant deux pas en arrière  !   Nous exigeons le respect des engagements pris !!!

Cher(e)s collègues


ANT ATSS CDISE

A l’occasion d'une audience l'an dernier avec le recteur d'académie , nous avions formulé le souhait d'une remise à plat , d'une revalorisation indiciaire de la grille des contractuels CDISE afin d'intégrer les points d'indices supplémentaires octroyés aux Adjaenes dans le cadre de la PPCR

Le secrétaire général nous avait donné son accord en nous indiquant qu'un groupe de travail se tiendra à la rentrée de septembre 2017 afin définir les modalités exactes de la revalorisation de la grille des ANT CDISE

Depuis , malgré nos multiples relances, aucune réunion en vue .A l'occasion d'une nouvelle saisine de la part de notre syndicat, nous avons obtenu une réponse ce mardi 19 juin 2018 pour le moins stupéfiante .Qu'on en juge : " le sujet est soumis à expertise financière pour s'assurer de la faisabilité"

En résumé , nous sommes donc passé d'un engagement pris " on va le faire " à "il faut voir s'il est possible de le faire " soit un pas en avant , deux pas en arrière

Tout laisse malheureusement à penser que l'administration freine désormais des quatre fers afin de pas revaloriser les grilles

C'est véritablement une forme de mépris vis à vis des ANT et de leur engagement professionnel au quotidien

Et puis très franchement , vu le faible nombre de cside 35, l'expertise financière ressemble davantage a du " foutage de gueule" tant la mesure ne serait pas couteuse et ne plomberait pas les finances de l'académie . Nous observons par ailleurs que de l'argent il y en a puisque notre haute hiérarchie n'hésite pas à s'octroyer de montants indemnitaires astronomiques

Les personnels ANT méritent bien mieux que cette forme de suffisance affichée

Aussi, nous allons de nouveau interpellé directement le recteur d'académie afin que les engagements pris soient enfin tenus .comme l'administration s'y était engagée



La CGTR Educ'Action





--------------------------------------------------------------------------------


Pour ANT ATSS en CDD ( nombre actuel : 100 )

Concernant les personnels contractuels non encore CDISE ( CDD) le ministre de la fonction publique avait rappelé que leur rémunération « peut être révisée à l’occasion du renouvellement du contrat ». S’il n’est envisageable au regard de la règle de droit existante, de prévoir, pour les agents en CDD, une évolution automatique de rémunération à l’ancienneté à l’instar des grilles indiciaires des fonctionnaires, en revanche, comme le précise le ministère , rien n’interdit l’administration de réviser leur rémunération à l’occasion du renouvellement du contrat. Au regard des leviers dont disposent l’administration, toute attente dans le règlement du dossier d’une évolution des rémunérations des agents non titulaires ATSS en CDD relèverait au mieux d’un intérêt limité pour nos collègues, au pire d’un désintérêt et d’un manque de reconnaissance de leur implication professionnelle. Nous attendons que l'autorité académique ouvre ,là aussi, le chantier

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 19 Juin 2018 à 15:11 | Commentaires (0)
Contractuels sans salaires , ni versement ! L'inacceptable mépris rectoral !!! Une réponse urgente doit être apportée !


Les contractuels administratifs resteront pour la période juillet , Aout et Septembre sans le moindre Sou

Le rectorat de la Réunion directement responsable de cette situation inacceptable faite à cette catégorie de personnels ne consent pas même à mettre en place un dispositif d'avance financière pourtant légal

C'est dire tout l'intérêt qu'il porte à nos collègues contractuels - Cerise sur le gâteau , l'autorité académique ne daigne même pas répondre aux nombreux mails d'interpellation des contractuels à ce sujet

Quel salarié peut il accepter de se voir priver de tous émoluments , sans aucun versement pendant 3 mois

De nombreux collègues sont mères de familles et doivent faire vivre leur familles - Mais cet aspect ne semble pas émouvoir ni attirer l'attention de l'autorité académique

La Cgtr educ'action dénonce avec la plus grande force cette situation faite à nos collègues contractuels

Nous exigeons le déblocage immédiat d'une avance à hauteur permettant à ces personnels de répondre à leurs contraintes et charges financières

Nous interpellons monsieur le recteur sur la nécessité impérieuse de mettre en place un dispositif pérenne afin qu'une telle situation ne se reproduise plus

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 17 Août 2017 à 22:18 | Commentaires (0)
ANT CDISE : NOTRE REVENDICATION A ABOUTI- Les  grilles des ANT Cdises Atss seront revus
AUX COLLEGUES ANT CDISE


ENFIN , l'administration s'est engagé comme nous l'avions demandé à revoir les grilles des ANT Cdises Atss suite aux modifications indiciaires PPCR.

La CGTR EDUC'ACTION se félicite d'avoir obtenu que ce chantier soit ouvert . Nous vous tiendrons informé du déroulé des négociations

Rejoignez Nous , ADHEREZ

Voir mail ci dessous de l'administration adressé à notre secretaire général du syndicat



b[Monsieur le secrétaire général,

Lors de votre dernière rencontre .., vous avez évoqué deux problématiques particulières à savoir:

- Organiser une réunion de tous les personnels CMS
- Revoir les grilles des ANT Cdises Atss suite aux modifications indiciaires PPCR

je vous informe que ces deux demandes ont reçu un avis favorable de sa part

En concertation avec le DRH,nous reviendrons vers vous sur les modalités et la temporalité de réponse à ces deux demandes

cordialement
Nicolas GUILLARD
]b

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 26 Juin 2017 à 16:39 | Commentaires (0)

Ce qui a été rendue possible dans l'académie d'Amiens ( voir lettre de la rectrice d'Amiens ci dessous ) doit pouvoir l’être au niveau de l'académie de la Réunion sauf a considérer les contractuels ATSS de la Réunion comme des contractuels de seconde zone


Complément indemnitaire  pour les A.N.T ATSS : ON LACHE RIEN !!!!!
_________________________________________________________________________________________________________________________________________

Circulaire FK/EN n° 17-207 du 23 mars 2017 concernant le versement d'un complément indiciaire pour les agents contractuels au titre de l'année scolaire 2016-2017


Amiens, le 23 mars 2017

LE RECTEUR DE L’ACADÉMIE D’AMIENS
Chancelier des Universités

à

Messieurs les Inspecteurs d’académie
-Directeurs académiques des services de l'Éducation nationale
de l’AISNE, de l’OISE et de la SOMME
Mesdames et messieurs les directeurs de C.I.O.
Mesdames et messieurs les chefs d'établissement
Mesdames et messieurs les conseillers techniques et chargés de mission
Mesdames et messieurs les délégués académiques
Mesdames et messieurs les chefs de division et de service


Objet:versement d’un complément indiciaire pour les agents contractuels au titre de l’année scolaire 2016-2017

Conformément à mon engagement, je vous informe que les agents non titulaires ayant effectué des suppléances au cours de l’année scolaire 2016-2017 vont pouvoir bénéficier d’un complément indiciaire

Ce dernier est calculé :

- sur la base d’un montant de 300 euros par agent
- au prorata de la durée et de la quotité des contrats effectués au cours de l’année scolaire 2016 -2017

Ce versement unique sera échelonné, compte tenu du nombre d’agents concernés et de la charge de travail que cela représente, sur la paye du mois d’avril, de mai ou de juin 2017

Il concerne les agents contractuels des filières administratives , techniques et médico-sociales.

Ce complément indiciaire sera matérialisé par un avenant au contrat de travail qui vous sera transmis prochainement afin d’être signé par l’agent et renvoyé très rapidement par voie postale à mes services sous le présent timbre afin qu’ils puissent procéder à la mise en paiement

Je vous remercie de bien vouloir diffuser ces informations à l’ensemble des personnels concernés placés sous votre autorité

Valérie CABUIL



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour rappel ,courrier ci dessous que la CGTR EDUC'ACTION avait adressée au secretaire général d'académie , le 28 novembre 2016 . La circulaire récente de l'académie d'Amiens ouvre la relance du dossier

Monsieur le secrétaire Général

Suite à notre saisine et à votre réponse, nous notons avec satisfaction que la prime exceptionnelle de fin d'année sera en définitive versée à tous les personnels administratifs titulaires quelque soit le lieu d’exercice.

Si nous sommes satisfaits que cette mesure s'applique à tous les titulaires, nous ne pouvons néanmoins accepter que nos collègues non titulaires soient exclus d'un tel geste financier de reconnaissance professionnelle.

Pour la Cgtr educ'Action, la notion de "tous les personnels" englobe titulaires comme non titulaires.

Sachant qu'au sein des services de l'État, le RIFSEEP ne peut être versé qu’aux seuls fonctionnaires, (les agents non titulaires, quel que soit leur statut -droit public, droit privé, contrat à durée déterminée ou indéterminée- n’en bénéficient pas) et que le versement de la prime exceptionnelle concerne exclusivement au terme de la réglementation les agents qui entrent dans le champ du régime indemnitaire RIFSEEP ou d'un régime similaire, quelles dispositions entendez-vous prendre pour que les personnels contractuels puissent aussi bénéficier d'une mesure financière exceptionnelle en fin d'année ?

Précisons que, en vertu des textes, si aucune prime ou indemnité n’est obligatoire, la rémunération des non titulaires peut être déterminée en tenant compte du régime indemnitaire complémentaire du traitement principal du corps de fonctionnaires de référence.

En outre, il nous semble utile de vous préciser que certaines académies, comme notamment celle de Caen, ont mis en place un dispositif de substitution afin que les non titulaires administratifs puissent bénéficier de la prime exceptionnelle de fin d'année sous une autre forme technique que n'interdit pas les textes.

Ainsi dans l’académie de Caen en 2014-2015 et en 2015 2016, 71 points supplémentaires ont été ajoutés sur la paie de décembre sous condition d'avoir exercé 10 mois en 2014-2015 et exercer en 2015-2016. Un avenant a ainsi été proposé à la signature pour modifier sur le seul mois de décembre le nombre de points d'indice au contrat.

Des solutions techniques existent donc, il reste la volonté politique pour concrétiser la faisabilité d'une telle mesure.

Les personnels non titulaires ne comprendraient, et ce à raison, d’être exclus d'un geste de reconnaissance professionnelle.

Vous remerciant pour votre réponse.

P/ La Cgtr Educ

Patrick Corre


************************************************************

Edito(s)


Rédigé par Patrick CORRE le 28 Mars 2017 à 16:51 | Commentaires (0)
1 2 3 4 5 » ... 20

Rejoignez la CGTR EDUC'ACTION

Recherche

Les articles




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile