CGTR EDUC'ACTION : Le Blog des contractuel(le)s de l'Académie de LA REUNION

Depuis la naissance le 1er mai 2011 de la CGTR EDUC'ACTION , ce blog est désormais ouvert aux personnels contractuels et vacataires enseignants comme non enseignants

Il se veut etre un espace d'appropriation de l"information , d'échanges et surtout un outil pour développer les luttes contre la précarité , pour des emplois stables et pérennes

Notre ambition est d'obtenir un plan de titularisation digne de ce nom à la hauteur des besoins en emplois statutaires et dans l'attente, une consolidation des droits des contractuels et vacataires

Collègues, n'hésitez pas à nous contacter pour toute information

Marie Claire FRANCOIS ( responsable de la CGTR EDUC'ACTION des contractuels et vacataires)


 CONTRACTUELS ET VACATAIRES DE L'ACADEMIE DE LA REUNION , EN AVANT !!!!!!
La CGT Fonction Publique signe le protocole d’accord sur les non-titulaires :
Lire le communiqué de la CGT Fonction Publique

"UNE SIGNATURE RESPONSABLE ET VIGILANTE"


Signature de l’accord sur les Non-Titulaires : Déclaration de la CGT Fonction Publique

Lire la déclaration de la CGT Fonction Publique, en date du 31 mars 2011, suite à la signature de l’accord sur les Non-Titulaires.

- Lire le protocole d'accord portant sécurisation des parcours professionnels des agents contractuels dans les trois versants de la fonction publique : accès à l’emploi titulaire et amélioration des conditions d’emploi.
- Lire la note de synthèse de la CGT-Éduc'action de ce protocole.
- Lire le tableau comparatif sur la situation des agents contractuels enseignants d'aujourd'hui à celle de demain, suite au protocole d'accord portant sur la sécurisation des parcours professionnels des agents contractuels.

Si les éléments de ce protocole sont une avancée indéniable au regard de la situation d’aujourd’hui des agents non-titulaires, tant au niveau de l’accès à la titularisation, de la « CDIsation », du renouvellement de contrat, de la nature même des contrats souscrits, du recours abusif des CDD, de la formation, voire, des rémunérations et des dispositifs de contrôle dans la gestion des emplois de non-titulaires où seraient associés les représentants du personnel, il n’en n’est pas moins vrai que les revendications de la CGT en la matière sont loin d’être satisfaites.

Pour mémoire, nous demandons :

- Une loi de titularisation, seule à même d’apporter des réponses statutaires et collectives. Dans l’Éducation nationale, la CGT revendique une titularisation sans condition de concours ni de nationalité et avec une formation adaptée.
- L’arrêt du recrutement de non-titulaires pour des missions pérennes de service public.
- L’amélioration des conditions de reclassement des non titulaires au moment de leur titularisation.
- Le renforcement dans l’immédiat des droits sociaux des non titulaires, la reconnaissance de leurs qualifications, la cohérence de gestion, une grille de salaire alignée sur celle des titulaires (sans rémunération au mérite). Cela passe aussi par un élargissement et une harmonisation nationale des compétences des Commissions Consultatives nationales.

Seule la mobilisation permettra de faire aboutir l'ensemble de nos revendications.

31 mars 2011 - François Baroin et Georges Tron ont signé avec les organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, UNSA, CFTC, CGC) le projet d'accord sur les contractuels dans la Fonction publique.

Lire le communiqué de presse du Ministère du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'État.

Présentation


Rédigé par Patrick CORRE le 22 Juin 2011 à 22:41 | Commentaires (0)

Ce site est le site des contractuels ATOSS de l'académie de la Reunion .

Il a pour ambition d'etre un lieu d'echanges et de débats entre les personnels contractuels et titulaires solidaires .

A cet effet, nous vous invitons à vous approprier "le forum de discussions" accessible à la rubrique située à gauche du site



Ce blog a été aussi mise en place afin de clarifier les différents droits que les agents non-titulaires de « droit public » d’Etat peuvent bénéficier depuis le décret n° 86-83 du 17.01.1986. mais aussi pour vous offrir un espace de parole et d'échanges

Ce décret a été profondément modifié en raison de la loi 2005-843 du 26.07.2005 et de la circulaire B8 n°1262 du 26 novembre 2007 (Voir fichier PDF en bas de page) qui impose la reconduction d’un contrat en CDI après 6 années d’emploi en CDD.

Ce texte n’a fait l’objet d’aucune concertation préalable.

Pour la CGT et le SGPEN CGTR, le droit commun c’est le FONCTIONNARIAT.

Ces textes institutionnalisent la précarité et, contrairement à ce qui pourrait être pensé, l’introduction du CDI est loin d’être un progrès puisqu'il s'agit pour l'administration d'introduire une sous catégorie au lieu et place de creer des emplois statutaires de titulaires .

Il faut savoir d'ailleurs que la quasi totalité des contractuels de l'académie sont par ailleurs exclus du CDI . Le CDI , contrairement aux idées recus n'offre pas la garantie d'emploi puisque si l'emploie est supprimé, l'agent saute avec .

Toutes les pressions seront possibles de la part de l’administration pour « autoriser » à un agent une mise à disposition, un congé non rémunéré pour lui imposer un poste.

Toute demande de réemploi hors délai -> démissionné.

Un agent malade est un agent susceptible d’être licencié s’il est trop malade !!!

Aucune notion de carrière.

Aucune évolution annuelle du salaire.

Les agents non-titulaires n’ont dans ce domaine ni les garanties des fonctionnaires ni les garanties du code du travail.

Mais néanmoins une "amélioration," la création de commissions consultatives paritaires (CCP) dans lesquelles pourront siéger les non-titulaires. Ces CCP ont cependant des pouvoirs bien limités .

Pour le ministère de l’Education nationale, ce sont plus de 100 000 agents qui sont concernés (contractuels, CDD et CDI, assistants d’éducation !...).

Présentation


Rédigé par Patrick CORRE le 8 Décembre 2008 à 20:08 | Commentaires (1)

Rejoignez la CGTR EDUC'ACTION

Recherche

Les articles




RSS ATOM RSS comment PODCAST Mobile